Mazda MX-30 : éloge de la différence

Mazda rejoint le marché du 100 % électrique avec le MX-30, une proposition originale sur la forme et sur le fond. Explications.

749
Mazda MX-30

Les batteries sont le nerf de la guerre pour une voiture électrique : lourdes et chères, elles sont aussi, en format XXL, la garantie d’une tranquillité d’esprit. C’est justement le choix inverse qu’a fait Mazda avec son MX-30 : ce SUV coupé n’embarque que 35,5 kWh et promet 200 km de rayon d’action sur route. Autant dire une deuxième voiture suffisante pour les trajets domicile-travail. Avantage, ce MX-30 (4,40 m de long) au look raffiné reste d’un poids raisonnable et d’un prix contenu, à partir de 33 900 euros TTC, soit le tarif d’une Zoé plus petite mais plus autonome. À noter qu’une carte ChargeMap avec 20 euros de crédit est fournie.

Avec les portes antagonistes à grande ouverture, l’accès à bord se fait aisé. Les passagers avant sont soignés avec un bel espace, de nombreux rangements et une très bonne qualité de fabrication. Sans oublier un système d’info-divertissement avec un écran de 8,8 ’’, une bonne vieille molette de commande et des touches directes très faciles d’usage. La climatisation a droit à son propre écran de commande, tactile lui. Les places arrière correspondent plus à des trajets occasionnels ou pour des enfants, tandis que le coffre offre un volume correct de 366 l.

Les accélérations du moteur de 145 ch ne collent pas aux sièges et la vitesse reste limitée à 140 km/h, alors qu’un vrombissement sympathique accompagne l’accélération, aidant paradoxalement à lever le pied pour adopter une conduite plus économe, en phase avec la philosophie de l’auto. Le confort est son credo, accompagné d’une grande douceur de conduite. Dommage, l’aide au maintien de ligne est juste corrective plutôt que capable de maintenir l’auto au centre de sa voie ; même avec la régénération à son niveau maximum, la voiture n’atteindra pas l’arrêt complet en levant simplement le pied. Encore des choix voulus comme au plus proche d’une conduite classique.

Mais Mazda a prévu des évolutions stratégiques pour ce MX-30. Pour ceux que les 200 km d’autonomie rebuteraient, il devrait proposer une version à prolongateur d’autonomie avec un moteur thermique, comme BMW l’avait fait avec l’i3 Rex. Mais avec une différence, il s’agira d’un moteur rotatif, encore une jolie originalité technique.

Mazda MX-30

Moteur électrique (ch) 145
Couple (Nm) 271
Batterie (kWh) Lithium-ion 35,5
Conso. électrique WLTP mixte/urbain (kWh/100 km) 14,5-19
Autonomie WLTP mixte/urbain (km) 200/262 km
Conso. électrique WLTP mixte/urbain (kWh/100 km) 19-14,5
Autonomie WLTP mixte/urbain (km) 200/262
Chargeur embarqué/charge 20-80 % en 36 min sur prise rapide
Vitesse maxi (km/h) 140
0 à 100 km/h (s) 9,7
Poids à vide mini (kg) 1 645
Charge utile (kg) 463
Coffre (l) 366
L x l x h (mm) 4 400 x 1 800 x 1 560
À partir de (€ TTC) 33 900 (hors bonus écologique)
Valeurs futures
Mazda MX-30 électrique 145 ch MX-30
Énergie Électricité
Boîte de vitesses Automate à fonct. continu
Carrosserie Tout-terrain
Cylindrée (cm3) 0
CO2 (g/km) 0
CO2 mini 0
CO2 maxi 0
Ch din 145
Prix neuf TTC (€) 33 900
Mois 42
Km total 60 000
Valeur reprise TTC (€) 12 405
Valeur reprise 36,6 %
Valeur vente TTC (€) 13 829
Valeur vente 40,8 %
Source : Forecast Autovista, octobre 2020.

Notre avis

PLUS
Présentation originale ● Très bon confort ● Interfaces bien pensées


MOINS
Autonomie limitée ● Performances moyennes ● Places arrière étriquées