Mercedes-Benz Trucks électrifie les flottes approvisionnant son usine de Wörth

Mercedes-Benz Trucks entreprend l’électrification des flottes affrétées qui approvisionnent son usine de Wörth depuis ses autres usines.
1257
Mercedes-Benz Trucks Wörth
En intégrant l’eActros, les flottes approvisionnant l’usine de Wörth amélioreront le bilan carbone de Mercedes-Benz Trucks.

Mercedes-Benz Trucks (M-BT) entame l’électrification des flottes affrétées qui approvisionnent son usine de Wörth. C’est dans cette dernière que sont montés les Actros, Arocs et Atego thermiques, ainsi que les eActros 300, les eEconic et bientôt les eActros LongHaul. Entre 2023 et 2026, Mercedes-Benz Trucks devrait remplacer par des eActros près de 500 poids lourds affrétés à des transporteurs et des transitaires. Ces derniers livrent quotidiennement l’usine en pièces et éléments complets M-BT. Et pour soutenir cette transition énergétique sous-traitée, le constructeur déploiera la solution holistique de transport qu’il a élaborée pour ses clients.

Plus spécifiquement, les 500 camions en passe d’électrification livrent l’usine de Wörth plusieurs fois par jour en moteurs et batteries électriques depuis l’usine de Mannheim, en essieux électriques et solutions techniques depuis celle de Cassel, et en boîtes de vitesses pour poids lourds et VU lourds depuis celles de Gaggenau et de Rastatt.

Mercedes-Benz Trucks aidera ses prestataires à électrifier leurs flottes de livraison.

500 camions électrifiables

Justifiant du fait que Mercedes-Benz Trucks est « actif à tous les niveaux de l’électrification », sa présidente, Karin Radström, veut « faire avancer rapidement la transformation ». Et ce, en électrifiant « nos propres chaînes d’approvisionnement directes où il y a un grand potentiel, ainsi qu’un grand intérêt parmi nos partenaires ».

De fait, l’électrification de ces 500 camions livrant l’usine de Wörth devrait accélérer les ventes de VI électriques de Mercedes-Benz Trucks. Cela devrait également rentabiliser le déploiement de l’écosystème électromobile du constructeur, tout en soutenant la notoriété de la marque.

eActros 300 et LongHaul

Les premiers modèles électriques à entrer au service du constructeur en 2023 seront des eActros 300, suivis en 2024 par des eActros LongHaul avec 500 km d’autonomie. Le choix s’appuiera sur les analyses des outils logiciels eTruck Ready App et eRange Connexion Tool conçus par M-BT pour confirmer l’usage de l’électromobilité.

En 2024, l’eActros LongHaul intégrera la flotte d’approvisionnement de l’usine de Wörth.

Les ingénieurs de M-BT, les techniciens et les commerciaux compléteront la démarche holistique qui validera l’écosystème électrique. En effet, les ingénieurs apporteront leurs conseils en gestion des eActros. Quant aux techniciens, ils s’occuperont de l’entretien des véhicules. Enfin, les commerciaux de Daimler Truck Financial Services glaneront les aides de l’État fédéral ou des Länder,

50 colonnes de recharge, dont 8 MCS

Pour sécuriser les rotations, le constructeur créera une infrastructure de 50 colonnes de recharge électrique rapide. Avec parmi celles-ci, huit points MCS (Megawatt Charging System) en mégawatts. Les colonnes se répartiront sur les quatre principales usines M-BT. Elles seront conçues sur le modèle de la station de recharge électrique élevée au centre BIC d’applications carrossiers de Wörth. Mais elles pourront aussi être installées en bord de quai pour réénergiser les véhicules pendant leur déchargement. Le constructeur installera aussi des ombrières photovoltaïques sur les stations et ses bâtiments pour alimenter tous ces véhicules. Une fois l’électromobilité instaurée à Wörth, elle sera dupliquée sur les flottes entrantes des autres usines de Mercedes-Benz Trucks. À terme, le constructeur vise l’électrification de tous ses flux sortants.

Les usines de Mercedes-Benz Trucks s’équiperont de 50 stations de recharge rapide.
PARTAGER SUR