Mercedes-Benz Vans dévoile son concept-car urbain Vision Urbanetic

Mercedes-Benz Vans a présenté le 10 septembre à Copenhague le concept-car Vision Urbanetic, combinant un châssis électrique et autonome et deux modules de transport, l’un pour le transport de personnes à la demande et l’autre pour le transport de marchandises.

1710
Mercedes-Benz Vision Urbanetic - configuration transport de personnes
Mercedes-Benz Vision Urbanetic - configuration transport de personnes

Avec ce concept-car, le constructeur a pour ambition de répondre aux besoins de mobilité tant des villes et des entreprises que des citoyens et des voyageurs ; tout en réduisant le trafic urbain, soulageant les infrastructures et améliorant la qualité de vie. Sa solution consiste à proposer un seul service pour le transport à la demande des passagers et les livraisons urbaines.

Le système se base sur un châssis unique et deux modules de transport. Le châssis incorpore toutes les fonctionnalités de conduite, si bien qu’il peut se déplacer même sans module. Cela libère également de la place à l’intérieur des modules. En mode transport de passager, le Vision Urbanetic peut ainsi accueillir jusqu’à 12 personnes, dont huit assises et quatre debout. Et en mode transport de marchandises, il dispose d’un espace de chargement de 3,70 m de long et d’un volume de 10 m3 qui peut être divisé en deux niveaux et transporter jusqu’à dix palettes EPAL.

Mercedes-Benz Vision Urbanetic

Une flotte autonome et modulable

Autre avantage : les modules peuvent être intervertis automatiquement ou manuellement en quelques minutes sur une plate-forme adaptée. Des supports à commande hydraulique assurent la stabilité du véhicule, puis les roues arrière s’écartent du châssis, permettant de faire glisser le module vers l’arrière grâce à un système de chenilles et de le remplacer par un autre.Mercedes-Benz Vision Urbanetic100 % électrique et autonome, ce concept-car pourrait être utilisé tant sur la route que dans des zones restreintes telles les aéroports et les usines aurait accès aux centres villes et aux zones à circulation restreinte, et permettrait les livraisons tardives ou de nuit. Le module de transport de marchandises peut aussi servir de station de stockage mobile pour la livraison du dernier kilomètre. Et d’autres cas d’usage sont envisageables, à mesure que d’autres modules seront développés pour des secteurs ou des applications spécifiques.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Mercedes-Benz Vans imagine ainsi une flotte autonome dont les trajets seraient planifiés en fonction des besoins, mais aussi selon les informations locales. Par exemple, le système pourrait envoyer à l’avance des véhicules sur les lieux où vont se concentrer les gens, comme les événements et les concerts.

La communication homme-machine en question

Pour assurer l’acceptation du Vision Urbanetic par les usagers, le constructeur a également travaillé sur l’interface de communication homme-machine. Si les caméras embarquées repèrent des piétons ou des cyclistes à une distance comprise en 30 cm et 2 m, le véhicule leur signale qu’il les a bien remarqués via un écran grand format situé à l’avant et une série d’ampoules LED affichant les contours des individus lorsqu’ils approchent de ses flancs.

Mercedes-Benz Vision Urbanetic

À l’intérieur du véhicule, un écran 360 ° est situé sur le plafond et affiche des informations basiques concernant le trajet effectué. Les passagers ont également la possibilité d’utiliser une application de réalité augmentée sur leur smartphone pour obtenir des informations plus personnalisées. L’application mobile calcule également le trajet le plus rapide, le moins cher ou le plus agréable, en tenant compte des possibilités d’intermodalité avec les transports en commun.