Mercedes Classe C 220d : valeur sûre

La nouvelle Mercedes Classe C prend de l’embonpoint mais maîtrise sa consommation grâce à un diesel micro-hybridé. Une valeur sûre pour les gros rouleurs.
1062

À première vue, la dernière génération de Mercedes Classe C joue la continuité avec ses lignes fluides et ses airs de mini Classe S. Un mélange de classicisme et de sportivité plus ou moins marqué selon les deux finitions : Avantgarde (ou Business Line) et AMG Line.

Fidèle à son architecture (roues arrière motrices et moteurs longitudinaux), la Classe C pousse en longueur à 4,75 m pour se démarquer de son petit frère CLA. Son empattement rallongé de 6,5 cm profite aux places arrière où l’espace aux jambes progresse, d’autant que le dossier des sièges avant est encore aminci. En revanche, le volume de coffre reste inchangé en berline ou break.

La plus grande évolution vient de la planche de bord qui adopte, comme sur la Classe S, deux grandes dalles numériques, une derrière le volant, l’autre tactile et légèrement inclinée au centre. Chacune offre une ergonomie et un confort de lecture appréciables. La qualité perçue de la planche de bord impressionne avec son revêtement simili cuir, ses inserts métalliques, ses finitions brillantes et autres illuminations. Un vrai spectacle qui se conjugue avec l’univers multimédias du système MBUX de dernière génération, sa commande vocale Hey Mercedes et ses mises à jour automatiques. Avec une console centrale débarrassée de la molette, les espaces de rangement se font plus grands entre les sièges, mais toujours fermés par un couvercle.

Belle agilité

Au volant, on retrouve l’agrément de conduite des modèles à propulsion de l’étoile. Avec une direction incisive et un châssis rigide qui assure néanmoins un excellent confort de suspension, même sans l’amortissement piloté. La Classe C s’apprécie autant sur les longs trajets autoroutiers que sur les routes sinueuses où elle révèle une belle agilité, malgré un poids en hausse de 200 kg. Et elle peut recevoir un train arrière directionnel en option.

Notre version 220d adoptait un puissant diesel 4-cyl. de 200 ch, épaulé par une très rapide boîte à 9 rapports. De quoi offrir des performances de premier plan, tout en restant assez discret à bas régime et sobre : nous avons relevé 6,1 l/100 km. Un bilan flatteur dû à la présence d’un alterno-démarreur intégré de 48 V et à un coefficient aérodynamique record (CX de 0,24). Mais la version 200d de 163 ch devrait suffire. Tandis l’hybride essence (300e), avec ses 100 km d’autonomie en mode électrique, arrivera prochainement.

Mercedes Classe C 220d Business Line

Moteur (cm3) 1 993
Puissance/couple (ch/Nm) 200/440
Conso. mixte (l/100 km) 4,9-5,6
Émissions de CO2 (g/km) 130-148
Vitesse maxi (km/h)
0 à 100 km/h (s)
Poids à vide (kg) 1 755 (+ 200 kg)
Charge utile (kg) 625
Coffre (l) 455
L x l x H (mm) 4 751 x 1 820 x 1 446
À partir de (€ TTC) 53 850

Notre avis

PLUS
Agrément de conduite ● Finitions et qualité perçue ● Conso maîtrisée


MOINS
Prise de poids ● Tarifs élevés ● Volume de coffre inchangé