Mercedes eCitaro : fin prêt pour l’IAA 2018

C’est au salon des véhicules utilitaires de Hanovre que Mercedes révèlera enfin son bus électrique qui a déjà fait l’objet de nombreuses commandes.

1813
Mercedes eCitaro

Encore un peu de patience et c’est à la rentrée (20-27 septembre 2018) que l’on saura tout sur l’un des futurs leaders du transport en commun en bus électrique. Déjà, plusieurs métropoles allemandes l’ont choisi, mais c’est la première fois que Mercedes dévoile les caractéristiques techniques définitives de son eCitaro et de son environnement logiciel connecté eMobility.

Basé sur la plate-forme du Citaro thermique déjà vendu à plus de 50 000 unités, cette version électrique vient en complément du Citaro hybride et du Citaro au gaz naturel. Il est emmené par l’ensemble moteur-boîte ZF AVE 130 avec des moyeux de roues électriques, les deux moteurs développant au maximum 125 kW (168 ch) et 485 Nm chacun.

Une autonomie de 150 à 250 km

Les batteries lithium-ion sont réparties en dix modules de 25 kWh chacun, fournissant au total 243 kWh. L’autonomie atteint alors 150 km selon Mercedes (en été avec la climatisation intérieure à 24 °C). En fonction des besoins, un pack supplémentaire de deux ou quatre batteries peut être ajouté sur le toit en plus du plancher, portant l’autonomie à 250 km. Cet eCitaro pèse au total 13,44 t et son poids total roulant est de 19,5 t, laissant une charge utile de 6 t, soit 88 passagers.

Le plus original reste le mode de recharge puisque cet eCitaro aura droit à un pantographe, Mercedes réinventant là le trolleybus ! Plus classiquement, le véhicule peut aussi se recharger via un câble avec prise Combo-2. Les premiers exemplaires seront livrés d’ici la fin de l’année.

PARTAGER SUR