Mercedes EQ étend la production de ses futurs modèles

L’usine Mercedes-Benz de Rastatt sera le troisième site de production des modèles électriques compacts de la marque EQ en Allemagne.

1051
Mercedes generation EQ

Pour soutenir ses ambitions sur le marché émergent du véhicule électrique, Daimler a décidé de créer un nouveau centre de production pour ses futurs modèles électriques compacts de la marque Mercedes EQ. Avec les sites de Brême et de Sindelfingen, l’usine de Rastatt sera donc le troisième pôle de compétence du groupe Daimler en Allemagne pour la production des véhicules et des technologies EQ. À noter que le constructeur a récemment annoncé un investissement important dans une usine de batteries (voir notre brève).

Mercedes EQ : la production sur mesure

Grâce à des structures industrielles flexibles, ces futurs modèles électriques pourront être intégrés sur les lignes de montage actuelles des usines existantes, et ce sur les quatre continents. Les aménagements nécessaires des sites à l’étranger seront décidés localement et en fonction de la demande du marché.

Selon la marque, ce jumelage de la production des véhicules thermiques et électriques devrait permettre d’accroître la compétitivité, grâce notamment à l’intégration des applications de l’industrie 4.0. En même temps, Mercedes va déployer son écosystème CASE pour l’électromobilité, basé sur la technologie électrique, la connectivité, la conduite autonome et les services partagés.

Mercedes EQ est évoqué dans cet article sur le Mondial de Paris 2016.