Mercedes EQS SUV : le fin du fin en électrique

Après la limousine électrique EQS, Mercedes décline celle-ci en un grand SUV 7 places, l'EQS SUV. De quoi remettre les pendules électriques à l’heure. Commercialisation fin 2022.
4650
Mercedes EQS SUV

Mercedes ne faiblit pas dans le lancement de ses nouveautés électriques. Après une limousine EQS, référence en la matière, une berline EQE, dérivée et plus « compacte », c’est au tour du grand SUV EQS de se dévoiler pour une commercialisation fin 2022. Et ce, en attendant l’automne 2022 avec la révélation du nouveau SUV EQE. Tous ces modèles restent basés sur la même plate-forme spécifique EVA2 dédiée à la propulsion aux électrons du haut de gamme Mercedes.

Mercedes EQS SUV, très imposant

On retrouve donc des dimensions imposantes pour ce Mercedes EQS SUV. Il atteint les 5,13 m de long, soit 10 cm de moins que la EQS berline, pour 1,96 m de large. Mais il dispose surtout d’une hauteur bien plus importante de 1,72 m. Ce qui permet de loger bien plus de passagers, sept au total avec deux sièges individuels optionnels au troisième rang. La capacité du coffre varie donc de 565-880 l en configuration cinq places à 195 l en sept places. La capacité peut même atteindre 2 020 l lorsque l’on rabat la banquette arrière qui coulisse par ailleurs sur 13 cm. Quelle que soit la configuration, l’empattement généreux demeure à 3,21 m, comme pour la berline EQS. De quoi envisager des voyages au long cours en famille sans mégoter sur les bagages.

Deux versions au programme

À plate-forme, motorisations et batterie communes, on retrouve pour cette dernière une capacité nette de 107,8 kWh. Cette batterie vient alimenter un moteur électrique sur le train arrière de 360 ch/568 Nm pour l’EQS SUV 450+. L’autonomie atteint alors 536-660 km. Avec un second moteur sur le train avant, la puissance totale passe à 544 ch/858 Nm pour l’EQS SUV 580 4Matic. Et l’autonomie reste conséquente à 507-613 km.