Mercedes GLC : revigoré en diesel

Le GLC, le grand SUV de Mercedes, adopte le récent 2.0 TD vif mais propre sur lui, et il en profite pour se refaire une beauté.

476
Mercedes GLC

Arrivé à mi-parcours, le GLC a droit à quelques retouches mineures de style à l’avant et à l’arrière, ainsi qu’à un nouveau tableau de bord totalement numérisé. Mais c’est surtout l’arrivée d’une nouvelle génération de moteurs diesel, essence et en fin d’année hybrides diesel, qui revigore ce grand SUV. Des motorisations déjà essayées ici-même sur la Classe E.

Pour cet essai, nous n’avions pas le choix : le 2.0 turbodiesel de 194 ch 4×4 à 137 g s’imposait, soit la version 220d 4Matic avec BVA (56 500 euros TTC en Business Line). En effet, la version dégonflée à 163 ch et deux roues motrices (200d à 134 g, 52 650 euros) n’était pas disponible ; elle vient d’arriver sur le marché. Quant au 300d de 245 ch 4×4 à 151 g, il n’est proposé qu’en Avantgarde Line à 59 800 euros.

Mais on est vite convaincu par l’agrément de roulage de cet ensemble mécanique qui fait preuve d’une belle vivacité malgré le poids important du GLC, avec une capacité de reprise largement suffisante pour un usage routier et autoroutier. On soulignera aussi la parfaite insonorisation qui pourrait faire passer ce 4-cylindres 2.0 TD pour son homologue essence ! Les passages de rapports de la boîte auto 9 rapports sont impeccablement gérés et, pour cette version 4Matic, les capacités de franchissement en tout-terrain sont réelles avec des aides électroniques à foison ‒ bien que leur usage reste hypothétique pour cette machine à avaler les kilomètres. Ajoutons-y un confort royal grâce à la suspension pneumatique et une qualité de fabrication exempte de toute critique.

Ce GLC a donc de quoi affronter la seconde moitié de sa vie – et les normes Euro 6d au 1er janvier prochain –, sans craindre une concurrence repositionnée récemment. Notez cependant que les consommations réelles restent toujours supérieures à l’affichage NEDC corrélé : il est difficile de tomber sous les 8 l/100 km, pied léger.Mercedes GLC

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Notre avis

PLUS
Nouveau 2.0 TD agréable et vif ● Grand confort de roulage ● Présentation impeccable


MOINS
Consommation minimale de 8 l/100 km ● Agilité de comportement relative ● Prix à la hausse