Mercedes GLK : un diesel pas si écologique

Rattraper le temps perdu depuis cinq ans -latitude laissée à BMW avec son demi million de X3 vendus- avec des arguments forts, telle est la devise de Mercedes pour son nouveau GLK au style plutôt tranchant dont un pare-brise plat et très vertical, à l’ancienne mais peu aérodynamique.

- Magazine N°142
451
Mercedes GLK

 Il faudra attendre le mois d’avril 2009 pour acquérir le «petit» GLK 220 CDI qui, avec son nouveau 4 cylindres turbodiesel double turbo et injection à 2 200 bars sera à moins de 200 g et 6,9 l/ 100 km malusé à 750 € (39 900 € avec boîte auto 7G-Tronic). Dans l’immédiat, c’est le 320 CDI qui fait office d’accès à la gamme en diesel (48 400 €).

PARTAGER SUR