Mercedes : le Sprinter en pole position

Photo : Sprinter Mercedes "Malgré une situation économique difficile, nous sommes satisfaits de notre année. À ce jour, nous avons gagné un peu de part de marché (0,2 % à 5,9 %)", avance le constructeur allemand. Dans le détail, le Sprinter se porte bien et a maintenu nos positions (10 %) malgré le changement de gamme. Le Vito, comme le Viano qui sera bientôt remplacé, continuent chacun leur chemin.

- Magazine N°193
583
Mercedes : le Sprinter en pole position

En revanche, les résultats du Citan ne sont pas à la hauteur. « Son démarrage dans un segment où nous n’avions jamais été présent se heurte à l’hégémonie des produits français et à un manque de notoriété que nous combattons », note le constructeur. Qui souligne aussi le rôle essentiel de la crise sur le marché des utilitaires. « Nous rencontrons souvent des clients qui mettent du temps à prendre leur décision. La recherche du crédit est un élément souvent crucial », poursuit le constructeur en mettant en avant sa captive Mercedes-Benz Financial Services. « Et difficile de connaître ce que sera 2014 mais la situation actuelle va perdurer...

PARTAGER SUR