Mercedes et Rivian ensemble dans le VU électrique

Mercedes et l'américain Rivian signent un accord pour développer ensemble de futurs utilitaires électriques.
1783
Mercedes Rivian
Rivian R1T

Entre Mercedes-Benz Vans et Rivian, il ne s’agit pour l’heure que d’un protocole d’accord. Mais cette alliance devrait déboucher sur une coopération industrielle dans les utilitaires électriques. On le sait, Mercedes développe déjà sa propre gamme : eVito, eSprinter et EQV. Tout en s’appuyant également sur Renault pour son eCitan. Mais le constructeur doit absolument accélérer dans ce domaine, avec des véhicules basés sur des plates-formes conçues pour l’électrique. Or, l’américain Rivian est spécialiste du pick-up (R1T) et du SUV-Van électrique (R1S, EDV). Et il cherche à élargir sa gamme, et à rentabiliser son investissement et son expertise.

Mercedes-Rivian : une usine polonaise ou hongroise

Cet accord a donc pour « objectif de construire une toute nouvelle usine en tirant parti d’un site de Mercedes-Benz existant en Europe centrale et orientale ». Sans autre précision de l’usine visée mais Mercedes possède deux sites, en Hongrie et en Pologne. Il s’agira aussi de concevoir et produire deux utilitaires basés d’une part sur la plate-forme électrique spécifique Van EA de Mercedes, et d’autre part sur celle de Rivian, la Rivian Light Van. Avec un calendrier : les premières productions sont prévues pour 2025. D’où l’intérêt de s’appuyer sur une usine européenne existante, quitte à faire venir les américains de Rivian sur la chaîne.

Entre Mercedes et Rivian, ce protocole d’accord a de bonnes chances d’aboutir, tant les intérêts économiques et financiers se rejoignent et se complètent. Mais pour l’heure, on en sait pas plus. À suivre donc.