Mercedes S 250 CDI : un quatre cylindres diesel de luxe

Si tous les regards sont fixés sur la deuxième génération de la CLS, grand coupé 4 portes luxueux, la marque à l'étoile est aussi la première du premium allemand à oser une version de sa classique Classe S équipée d'un… quatre cylindres diesel !

423
Mercedes S 250 CDI

Dans ce segment du luxe, Mercedes montre encore l’exemple et devrait réussir à « décomplexer » ses concurrents, comme l’Audi A8 ou encore la BMW Série 7.

L’objectif est clair : entrer en Europe dans la catégorie des grandes berlines luxueuses non taxées par le malus écologique. Avec une consommation réduite à 5,7 l/100 km, soit 149 g/km de CO2, cette Classe S développant 240 ch ne pollue pas plus qu’une Renault Mégane essence de 130 ch ! Pour parvenir à ce résultat record, les motoristes ont joué le « down sizing » à fond, quitte à faire passer ce 2.3 l pour un 6 cylindres, eu égard à sa puissance. Un résultat obtenu grâce à une injection haute pression de quatrième génération (2 000 bars), un Stop&Start, un « twin turbo » (un turbo basse pression et un haute pression enroulé l’un dans l’autre), le tout accouplé, excusez du peu, à la nouvelle boîte auto 7 rapports à faible glissement, alors qu’en général, la baisse de consommation s’obtient en se contentant d’une boîte de vitesses manuelle.

Un bel exploit qui ne dénature pas la stature luxueuse de cette berline, toujours pourvue de la kyrielle d’aides à la conduite et d’une liste infinie d’équipements de confort. Commercialisation en début d’année prochaine.

PARTAGER SUR