Métier : quel gestionnaire pour la flotte ?

Si la crise présente peu d’avantages, elle en a au moins un : celui de mettre en avant le gestionnaire de flotte au travers de l’impératif de réduction des coûts.

- Magazine N°198
1306
Métier : quel gestionnaire pour la flotte ?

Les entreprises et les collectivités l’ont bien compris : les parcs automobiles constituent des gisements de gains pas toujours exploités au mieux. Ce qui ne peut que valoriser le métier de gestion de flotte au-delà de son statut de fonction support.

D’autant que la donne se complexifie : les gammes de véhicules ne cessent de s’élargir, les équipements se font toujours plus sophistiqués et les attentes des clients internes ne gagnent pas toujours en lisibilité. En parallèle, les modes de gestion évoluent vers une externalisation accrue, ce qui ne fait que renforcer le rôle de coordinateur du responsable de parc.

Un responsable qui se fait de moins en moins technicien, de plus en plus financier, mais aussi connaisseur des nouvelles technologies. Un profil qui ne suppose pas de formation spécifique mais qui impose de s’appuyer sur une expérience professionnelle solide, de bien connaître le fonctionnement de son entreprise et, surtout, d’être fin diplomate.

Flottes Automobiles vous accompagne :
Consultez nos programmes de formations entièrement dédiées à la gestion des véhicules en entreprise
PARTAGER SUR