Métropole de Lille : la télématique, outil de connaissance

Au sein de la Métropole de Lille, la télématique a contribué à une meilleure connaissance du nombre et de l’utilisation des véhicules en parc, avec à la clé un fort recul des kilométrages. Et d’autres pistes restent à explorer, entre autres du côté de l’électrique ou du covoiturage, tout en veillant à répondre à chaque fois aux attentes des services.

- Magazine N°249
728
En aidant à mieux connaître l’utilisation des véhicules par les différents services de la métropole de Lille, la télématique embarquée peut contribuer à l’intégration de modèles électriques parmi les 720 véhicules en parc.
En aidant à mieux connaître l’utilisation des véhicules par les différents services de la métropole de Lille, la télématique embarquée peut contribuer à l’intégration de modèles électriques parmi les 720 véhicules en parc.

Le nombre de véhicules de la métropole de Lille a souvent fluctué. « Il est de 720 actuellement, il a pu descendre à 600 fin 2015 mais nous avons pu être à 800 et plus », retrace le responsable de la flotte, Philippe Manceau. En cause : depuis 2016, la métropole a repris d’autres services avec leurs compétences mais aussi leurs véhicules.

Ce parc se compose de deux tiers de voitures de tourisme et d’un tiers de VU, pour la plupart aménagés en véhicules métier, orientés voirie et assainissement. « Tous sont équipés en télématique en l’occurrence avec l’outil Océan, sauf les véhicules de fonction. Les véhicules de direction, de pool, les véhicules...