Des matériaux biosourcés et recyclés dans un pneu de compétition

À l’occasion de Movin’On 2021, son événement consacré à la mobilité durable, Michelin a présenté un pneumatique de compétition intégrant 46 % de matériaux biosourcés ou recyclés.
1019
michelin pneumatique durable

Alors qu’il s’est fixé pour objectif d’atteindre 40 % de matériaux durables dans tous ses pneus d’ici 2030 et 100 % d’ici 2050, le pneumaticien Michelin vient de dévoiler un nouveau produit intégrant 46 % de matériaux biosourcés ou recyclés. Ce pneumatique a été dévoilé à l’occasion du sommet Movin’On 2021, un événement consacré à la mobilité durable organisé chaque année par Michelin.

Plus de caoutchouc naturel et du noir de carbone recyclé

« L’atteinte de ce pourcentage très élevé a notamment été rendue possible grâce à l’augmentation de la part de caoutchouc naturel et à l’intégration de noir de carbone recyclé à partir de pneus en fin de vie », précise le pneumaticien. Ce dernier s’est en effet associé depuis avril 2020 avec la start-up suédoise Enviro dont la technologie de pyrolyse permet d’obtenir du noir de carbone regénéré. Le pneumatique contient également des matériaux comme l’écorce d’orange et de citron, l’huile de tournesol, l’huile de résine, le sapin, ou encore l’acier recyclé issu de boites de conserve.

Des performances maintenues pour la compétition

Selon Michelin, l’intégration de ces matériaux durables ne nuit pas à la performance du pneumatique, même dans des conditions extrêmes. Ce dernier équipe d’ailleurs le prototype H24, une voiture de course à pile à combustible hydrogène conçue par l’écurie Green GT pour des compétitions d’endurance.