Michelin et Pyrowave alliés du recyclage de plastique

Le groupe Michelin et la société canadienne Pyrowave se sont associés pour accélérer la mise sur le marché de pneumatiques formés à partir de plastiques recyclés.
1321
recyclage plastique Pyrowave Michelin
Le styrène obtenu par le biais de la technologie Pyrowave.

Le groupe Michelin et Pyrowave ont signé un partenariat le 18 novembre 2020 visant à industrialiser le recyclage de déchets plastiques pour produire des pneus. Michelin va investir plus de 20 millions d’euros, avec lesquels il financera un prototype de régénération de polymères plastiques en styrène d’ici 2023.

La technologie Pyrowave pour les prochains pneus recyclés Michelin

La société canadienne Pyroware a en effet développé une technologie permettant de produire du styrène recyclé à partir de plastiques post consommation (emballages à usage unique, panneaux isolants, électroménagers).

Dans le détail, ces produits plastiques (de type 6, c’est-à-dire du polystyrène expansé ou non) sont d’abord broyés en morceaux de moins de 5 cm (voir photo). Puis le réacteur du dispositif chauffe ce polystyrène à l’aide de micro-ondes, ce qui permet de casser les liaisons entre les molécules de styrène et de les libérer. C’est à partir de ce monomère, composé essentiel à la production de caoutchouc synthétique, que de futurs pneumatiques Michelin pourraient être fabriqués.

Par ailleurs, le fabricant français de pneumatiques a commercialisé dernièrement sa nouvelle gamme de pneus « Été » e-Primacy d’origine « bio-sourcée ». Avec la technologie Pyrowave, il envisage ainsi de confectionner « de nouveaux emballages ou autres produits dans le secteur de l’automobile et notamment des pneus composés de matériaux durables. »