Micro-flottes : faire durer !

- Magazine N°152
502

A trois ans de la retraite, Christian Forin de la société d’électricité générale AART Services à Colombiers (34) a acheté son véhicule au comptant. « Je fais particulièrement attention à l’entretien et avec 300 000 km au compteur, mon véhicule continue à rouler. De fait, seuls mes confrères qui ont une flotte d’au moins cinq ou dix véhicules font appel à la LLD car cette solution est alors plus rentable », explique cet artisan. L’objectif est souvent de faire durer ! « S’il s’agit d’une voiture particulière, on aime souvent en changer, mais pour du commercial ou des livraisons, l’essentiel, c’est que cela roule. Au lieu d’acheter un nouveau véhicule, nous préférons utiliser notre trésorerie pour acheter de nouvelles marchandises et accroître le nombre de produits que nous pouvons montrer à nos clients », souligne Maryvonne Legrain, directrice d’exploitation de la société SA Legrain, spécialisée dans la ventes de granit, roches et pierres naturelles pour les sols intérieurs, extérieurs et les jardins à Aire-sur-la-Lys (62). « Nous disposons, ajoute-t-elle, d’un camion et d’un Renault Master pour les livraisons auprès des particuliers et d’une Saxo commerciale pour montrer des échantillons. Quant aux professionnels, ils viennent directement s’approvisionner sur place. La camionnette et la Saxo ont environ huit ans et grâce à un entretien régulier, nous n’avons pas besoin d’en changer. »

Certains utilisent la solution du crédit-bail avec option d’achat et changent plus souvent de véhicules. Objectif : « une fiabilité maximale » explique la société Microtôlerie Dallard. « Nous travaillons souvent dans l’urgence et nous devons être assurés d’avoir un véhicule en excellent état pour livrer des clients dans l’est de la France et la région parisienne », explique Corinne Renon, comptable de la société basée dans la Drôme, qui utilise un seul véhicule, une Peugeot 207 commerciale et en change tous les trois ans, à la fin du crédit-bail. « Cette solution du crédit-bail nous permet de pas trop toucher à la trésorerie », précise-t-elle.

PARTAGER SUR