Mini Cooper S Hatch 5 portes : opération cosmétique

Restylée, la Mini originale évolue peu mais s’offre une nouvelle boîte automatique à double embrayage et une mise à jour technologique

- Magazine N°242
2813
Mini

Lancée en 2014, l’actuelle Mini se fend d’un discret restylage. Un passage obligé plus qu’une nécessité. Il s’agissait surtout pour la marque de réaffirmer l’identité de son modèle phare et de moderniser sa dotation technologique. Un moyen de renforcer son attractivité, y compris auprès des entreprises qui pèsent 8 % des ventes de Mini, dont 17 % de TPE et de professions libérales.

L’évolution stylistique de la Mini n’en reste pas moins anecdotique : un nouveau logo, des optiques avant à LED matriciels en option (1 300 euros) et une nouvelle signature lumineuse à l’arrière avec des feux représentant le drapeau britannique. Un motif qu’on retrouve en illumination sur la planche de bord côté passager. Cette touche cosmétique va de pair avec un programme de personnalisation plus musclé (Mini Yours Customised) où le client peut réaliser lui-même certains motifs décoratifs intérieurs et extérieurs, en y inscrivant par exemple son nom. Plus utile pour les entreprises, Mini a prévu des fonctions de connectivité grâce à une carte 4G de série et un chargeur de portable sans fil (400 euros).

Derrière le volant, les amateurs de Mini ne seront pas dépaysés. On retrouve une ambiance typique avec des cadrans ronds et une ergonomie touffue. Mais aussi une habitabilité arrière et un volume de coffre médiocres, y compris dans la version rallongée à 5 portes. À l’usage, la Mini privilégie toujours le dynamisme au confort, avec des suspensions très fermes, notamment sur la version Cooper S qui se comporte comme un kart.

L’évolution la plus marquante vient de la nouvelle boîte automatique Steptronic à double embrayage et 7 rapports, avec son levier redessiné. En option (1 900 euros) sur l’ensemble de la gamme, elle permet des changements de rapport plus rapides tout en réduisant les à-coups. Cette boîte a aussi l’avantage de diminuer la consommation et les émissions de CO2 des versions essence : jusqu’à – 21 g/km en Cooper S de 192 ch ! De quoi s’épargner un gros malus de 2 100 euros.

L’offre mécanique est maintenue avec quatre niveaux de puissances en essence (de 75 à 192 ch) et trois en diesel (de 95 à 170 ch). À noter que les versions diesel ne génèrent que 40 % des ventes dans les flottes, avec des prévisions en baisse. Deux déclinaisons 100 % électrique et hybride rechargeable sont attendues en 2019. Pour la Mini Cooper S Hatch 5 portes BVA7, comptez à partir de 32 100 euros TTC en finition Business.

Valeurs futures
Mini Cooper S 192 ch BVA7 Finition Business
Énergie Essence sans plomb
Boîte de vitesses Automatique
Carrosserie Berline
Cylindrée (cm3) 1 998
CO2 (g/km) 127
Ch din 192
Prix neuf TTC (€) 32 100
Mois 42
Km total 60 000
Valeur reprise TTC (€) 17 786
Valeur reprise 55,4 %
Valeur vente TTC (€) 20 851
Valeur vente 65,0 %

Notre avis

PLUS
Présentation flatteuse ● Comportement dynamique ● Agrément moteur/boîte auto


MOINS
Habitabilité arrière ● Volume de coffre ● Suspension trop raide

Mini Cooper S Hatch 5 portes BVA7
Moteur (cm3) 1 998
Puissance/couple (ch/Nm) 192/280
Conso. mixte (l/100 km) 5,7
Émissions de CO2 (g/km) 129
Vitesse maxi (km/h) 235
0 à 100 km/h (s) 6,8
Poids à vide (kg) 1 270
Charge utile (kg) 500
Coffre (l) 278
L x l x H (mm) 4 005 x 1 727 x 1 425
À partir de (€ TTC) 32 100 euros en Business
PARTAGER SUR