Mini se décline en hybride rechargeable

Mini va proposer une version hybride rechargeable de son SUV Countryman. Avec 49 g de CO2 affichés, elle devrait intéresser les entreprises.

668
Mini se décline en hybride rechargeable

Premier modèle hybride rechargeable de la marque britannique, la Mini Countryman Cooper S E bénéficie de l’expérience de BMW iPerformance en matière d’électro-mobilité. Elle reprend ainsi les composants eDrive des BMW i3 et i8. La chaîne de traction comprend un 3-cylindres essence 1.5 associé à un moteur électrique. L’ensemble délivre une puissance de 224 ch (165 kW), pour une consommation d’essence limitée à 2,1 l/100 km, soit 49 g de CO2 (NEDC).

Le mode 100 % électrique permet de rouler jusqu’à 125 km/h et de parcourir jusqu’à 40 km. Cela grâce à une batterie lithium-ion haute tension logée sous la banquette arrière. D’une capacité de 7,6 kWh, celle-ci peut se recharger entièrement sur une Wallbox de 3,6 kW en 2 h 15 (3 h 15 sur une prise domestique traditionnelle).

Comme tous les hybrides rechargeables, la Mini Cooper S E Countryman combine les avantages de la mobilité électrique sur les trajets quotidiens (type domicile-travail) aux aptitudes d’un véhicule familial pour les longues distances.

Cette Mini Countryman promet aussi des sensations de conduite dignes de la marque grâce à sa transmission intégrale ALL4 et à ses trois modes de conduite (Auto eDrive, Max eDrive et Save Battery) que l’on sélectionne via la commande Toggle eDrive.

PARTAGER SUR