Mini Electric : une « revival » pour patienter

Alors que la Mini Electric se fait désirer, le constructeur nous fait patienter en dévoilant au salon de New York une version « Old Fashion » mue aux électrons. Amusant... et instructif !

1203
Mini Electric Classic

La marque britannique, propriété de BMW, dévoile pour le salon américain une Mini électrique, exemplaire unique mais emblématique, qui fera patienter encore un an avant la version définitive de sa Mini 3 portes actuelle. On en avait d’ailleurs déjà aperçu une étude de style sous forme de concept car lors du salon de Francfort l’année dernière (voir la brève).

Ici, tout est pour le « fun » et personne ne s’en plaindra tant l’iconique Mini d’origine avait de « sex appeal ». Plus sérieusement, il ne faut pas oublier que dès 2008, la Mini servait de laboratoire roulant à BMW pour tester sur routes et dans les flottes la motorisation électrique et les batteries avec 600 exemplaires produits. Elle allait alors donner naissance à la BMW i3 en 2013.

Cette Mini électrique reprend la carrosserie dessinée en 1959 par Alex Igonis etrestera un exemplaire unique. Mais ses dessous emportent donc le moteur électrique et la batterie de la future Mini Electric dévoilée dans un an et fabriquée dans l’usine d’Oxford au Royaume-Uni. BMW a obtenu les garanties nécessaires du gouvernement britannique pour sa pérennité économique malgré le Brexit.

 

 

PARTAGER SUR