Mini en mode électrique pour les flottes

Auprès de la clientèle des professionnels et des flottes, Mini mise notamment sur l’électrique avec la Mini Electric, et prévoit d’étendre sa gamme électrifiée dans les années à venir.
1049
Mini Electric Mosaert

En 2020, les ventes de Mini ont baissé 19 % contre un recul de 25 % pour l’ensemble du marché. « Mais au premier trimestre 2021, avec 6 400 immatriculations, nous avons enregistré l’une de nos meilleures performances. En réinterrogeant notre rapport à la mobilité individuelle, la crise sanitaire a eu un effet de catalyseur pour Mini », expose Guillaume de Sazilly, directeur de Mini France. Lancée en mars 2020, la Mini Electric (3 portes) en apporte la preuve, puisqu’elle représente aujourd’hui deux tiers des ventes du modèle dans les sociétés.

De façon plus générale, un modèle Mini sur quatre a été, au premier trimestre de cette année, vendu à une société (loueurs, grands comptes, TPE-PME et professions libérales), contre un sur cinq l’an passé à la même période. « 40 % des Countryman sont vendus à des professionnels, 35 % pour la Mini (3 et 5 portes). Auprès des entreprises, notre ambition est d’accélérer la croissance des modèles électrifiés, à savoir la Mini Electric (BEV) et le Countryman plug-in hybrid (PHEV) », reprend Guillaume de Sazilly.

Une offre pour les professionnels

Auprès des clients sociétés, Mini propose le choix entre les finitions Business et le reste de la gamme. « Sachant que de plus en plus de professionnels se tournent vers nos modèles ʺEditionsʺ. La Mini Camden, qui pèse 60 % des ventes du modèle tous canaux confondus, vise notamment les clients de type user chooser, avec un avantage client de 1 900 euros et une offre en LLD à partir de 255 euros par mois (offre Alphabet pour une Mini Hatch 3 portes One 102 ch Camden, 48 mois/40 000 km, entretien et pertes financières comprises) », argumente Guillaume de Sazilly.

La marque mise actuellement sur la Mini restylée (3 ou 5 portes, et Cabrio) récemment présentée, et lancera en 2023 le remplaçant du Countryman ainsi qu’un tout nouveau B-SUV 100 % électrique. « Nous estimons que 50 % de nos modèles vendus en 2027 seront électrifiés (BEV ou PHEV). Et en 2030, l’ensemble de nos modèles seront 100 % électriques. Nous profiterons d’ailleurs dès 2023 du site BMW de Leipzig pour la production de nos futures modèles hybrides et électriques », conclut Guillaume de Sazilly.

Voir l’essai de la Mini Cooper