Mitsubishi Space Star 1.2 CVT : prolongation

La Mitsubishi Space Star joue les prolongations en s’offrant un deuxième restylage. Elle mise également sur ses tarifs avantageux.

1024
Mitsubishi Space Star 1.2 CVT

Alors que certains constructeurs délaissent, faute de rentabilité, le segment des mini-citadines, comme Ford avec sa Ka+, Mitsubishi en profite pour repositionner sa Space Star, lancée en 2013. La marque peut se le permettre car son modèle est mondial : produit en Thaïlande, il est vendu dans plus de 90 pays pour un volume de 150 000 unités par an, dont un tiers en Europe. Mitsubishi espère écouler 3 000 Space Star en 2020 en France. Et ce, principalement, grâce à un prix d’appel attractif à partir de 10 490 euros TTC en finition In. Cette version dépouillée, qui pèse 58 % des ventes, rappelle que le prix reste la principale raison d’achat de ce modèle, avec la garantie constructeur de cinq ans.

Si la présentation de cette nouvelle mouture se montre flatteuse à bord avec une finition soignée et des selleries de bon goût, la conception de la Space Star reste éloignée des standards européens. En cause : le comportement routier, le confort de suspension et une position de conduite inadaptée pour les grands gabarits. Autant de faiblesses qui ne l’avantagent pas face à ses rivales, les Renault Twingo, Suzuki Swift et autres Kia Picanto. D’autant que la Space Star n’offre pas plus d’habitabilité ni de volume de coffre, malgré ses 3,84 m de long. Guère polyvalente, elle ne peut s’apprécier qu’en ville où elle s’avère maniable et agile.

Nous avons pris le volant d’une version haut de gamme 1.2 Intense équipée de la boîte automatique CVT à variation continue, une option rare sur le segment et sensée pour une citadine. Si les 80 ch du 3-cylindres font l’affaire, la transmission génère des envolées sonores en accélération qui nuisent à l’agrément de conduite. Avec aussi à la clé une augmentation significative de la consommation : nous avons relevé plus de 7 l/100 km lors de notre essai. Mieux vaut donc en rester au modèle de base 1.0 de 71 ch (102 g en NEDC corrélé et 115 g en WLTP) en boîte manuelle.

Valeurs futures
Mitsubishi Space Star 1.0 MIVEC 71
Énergie Essence
Boîte de vitesses Manuelle
Carrosserie Berline
Cylindrée (cm3) 999
CO2 (g/km) 105
Ch din 71
Prix neuf TTC (€) 10 490
Mois 42
Km total 60 000
Valeur reprise TTC (€) 3 522
Valeur reprise 33,57 %
Valeur vente TTC (€) 4 257
Valeur vente 40,6 %
Source : Forecast Autovista, mars 2020.

Notre avis

PLUS
Présentation intérieure soignée ● Restylage efficace ● Tarifs raisonnables


MOINS
Comportement ● Confort sommaire ● Agrément boîte CVT

PARTAGER SUR