Publi-Communiqué

Mobilité durable Volkswagen – 1,5 million de véhicules électriques par an

Présent sur le marché du véhicule électrique depuis 2013, Volkswagen s’est fixé des objectifs ambitieux et intensifie son plan de marche. Avec en ligne de mire 1,5 million de ventes de véhicules électriques par an avant 2025.
3048
Mobilité durable Volkswagen - TOUAREG R eHYBRID
TOUAREG R eHYBRID

Volkswagen est entré de plain-pied dans l’électro-mobilité. L’arrivée du constructeur dans ce domaine remonte à 2013 et au lancement de l’e-up! L’e-Golf et la Golf GTE ont suivi en 2014, puis les Passat GTE et Passat SW GTE en 2015. De son côté, l’e-Golf s’affirme comme le modèle électrique de Volkswagen à avoir réalisé les plus grands volumes de ventes avec 104 000 exemplaires. Elle devance la Golf GTE (51 000 unités), la Passat SW GTE (42 000) et l’e-up! (21 000). Les ventes se répartissent équitablement entre électrique et hybride rechargeable.

Volkswagen s’appuie sur cette base solide pour accélérer son passage à l’électrique avec le lancement des ID.3 et ID. SUV en 2020. Et le programme des prochains mois est tout aussi copieux sur le front de l’hybride rechargeable avec l’arrivée de la Golf 8 GTE et eHybrid à la rentrée, du Touareg R eHybrid en octobre, du Tiguan eHybrid en fin d’année et des Arteon et Arteon Shooting Brake dans des configurations hybrides rechargeables au cours des prochains mois. Inaugurée en 1904, l’usine de Zwickau a assemblé son dernier véhicule thermique le 26 juin dernier et se concentre désormais sur les modèles zéro émission du groupe avec une capacité de production de 330 000 unités en 2021. D’ici 2022, Volkswagen aura décliné sa plate-forme électrique MEB sur tous les grands segments du marché automobile. Avant 2025, la marque vise 1,5 million de ventes de véhicules électriques par an.

Électromobilité : 11 milliards d’euros d’investissement d’ici à 2024.
Plus de 20 modèles 100 % électriques d’ici 2025.
2050 : Horizon de la neutralité carbone.

Électrique et numérique

Dans un premier temps, l’ID. SUV sera proposé avec la propulsion. Plus tard, une version à transmission intégrale viendra enrichir l’offre. Avec la batterie placée au centre du châssis, le centre de gravité est abaissé et la conduite devient plus dynamique. Volkswagen a aussi déployé une technologie spécifique pour limiter l’encombrement du moteur électrique, avec à la clé des volumes intérieurs très spacieux. L’ID. SUV ménage enfin une large place à la digitalisation avec un poste de conduite où dominent les surfaces tactiles et la commande vocale.

L’ID.3 et l’ID. SUV marquent un jalon dans l’évolution de Volkswagen vers la neutralité carbone. Dans le respect de l’accord de Paris sur le climat de 2015, le constructeur veut atteindre cet objectif à l’horizon 2050. Son plan stratégique prévoit de réduire ses émissions de CO2 d’un tiers d’ici cinq ans. Pour respecter sa feuille de route, Volkswagen a dégagé une enveloppe de plusieurs milliards d’euros pour la seule électrification de ses gammes et multiplie les modèles hybrides. La transition énergétique est en route.

PARTAGER SUR