Mobilité électrique : Renault collabore avec les énergéticiens

Le groupe Renault a signé des accords de partenariat avec les énergéticiens européens EDF, Total et Enel visant à développer son projet d’« écosystème électrique intelligent ».

873
Plus d’autonomie pour la Zoé

Le constructeur mise sur les technologies de « recharge intelligente » pour développer la mobilité électrique. Ces dernières modulent la charge du véhicule selon la disponibilité du réseau, le tarif et les besoins et préférences de l’utilisateur.

Renault et EDF vont ainsi proposer une offre conjointe combinant autoconsommation et recharge intelligente de véhicules électriques. Les partenaires veulent aussi étendre leur concept d’« île intelligente »  – déjà déployé à Porto Santo et à Belle-Île-en-Mer –, à d’autres territoires, notamment outre-mer et en Corse.

Des solutions de recharge intelligente

En parallèle, Renault va lancer au premier semestre 2019 une offre de recharge intelligente, en partenariat avec Total et la start-up néerlandaise Jedlix. Baptisée « Z.E. Smart Charge », celle-ci reposera sur une application smartphone connectée à la Zoé. Elle permettra d’optimiser la recharge lors des pics de production d’électricité renouvelable fournie par Total Spring, et lorsque les tarifs seront au plus bas.

Enfin, Renault s’est également associé à Enel X, filiale de l’énergéticien italien Enel spécilaisée dans la transition énergétique. Ensemble, ils vont lancer un projet pilote de recharge intelligente basé sur JuiceNet, la plate-forme de communication véhicule-infrastructure (V2X) développée par Enel X.