Mobilité : Hambourg et Volkswagen prolongent leur partenariat

Le Groupe Volkswagen et la ville de Hambourg en Allemagne ont décidé de prolonger leur collaboration en termes de mobilité urbaine jusqu’en 2022, avec notamment le déploiement du service d’autopartage WeShare et l’extension du service de covoiturage MOIA.

542
Partnenation Hambourg et Volkswagen
À moyen terme, la nouvelle ID.3 rejoindra la flotte du service d'autopartage électrique WeShare de Volkswagen qui démarrera à Hambourg au printemps 2020. De gauche à droite : Jürgen Rittersberger, vice-président senior Group Strategy chez Volkswagen ; Michael Westhagemann, sénateur de Hambourg pour l'économie, les transports et l'innovation ; Philipp Reth, CEO de WeShare et Andreas Rieckhof, conseiller d'État au Ministère de l'économie, des transports et de l'innovation du Land de Hambourg.

Dans le cadre de cette seconde phase de partenariat, le service d’autopartage WeShare de Volkswagen –  déjà déployé à Berlin depuis juin 2019 – sera lancé à Hambourg au printemps avec le déploiement de plus de 1 000 véhicules électriques dont des e-Golf, des e-up ! mais aussi des ID.3. En parallèle, MOIA, la marque du groupe spécialisée dans les services de mobilité, étendra son service de covoiturage électrique lancé en 2018 à Hambourg, passant de 200 à 500 véhicules. Les deux services seront intégrés à la plateforme « switchh » du métroHochbahn de la ville.

Enfin, la marque MAN, filiale de Volkswagen, livrera 20 bus électriques à l’association des sociétés de transports en commun de Hambourg (HVV) d’ici la fin de l’année prochaine. De plus, MAN coopérera avec l’entreprise Hamburger Hafen und Logistik AG (HHLA) et le transporteur Jakob Weets dans le but de tester l’utilisation de poids lourds autonomes dans le terminal de conteneurs du quartier d’Altenwerder.

Le Groupe Volkswagen en a aussi profité pour mettre en avant les résultats de la première phase du partenariat. Les retours des opérateurs de transports en commun de la ville collaborant avec MAN pour les bus électriques ont été pris en compte lors du développement du nouveau modèle Lion’s City E dont de premiers exemplaires doivent bientôt entrer en service à Hambourg. « Un système de stockage de seconde vie sera raccordé au réseau de recharge de façon à tester le comportement des batteries usagers après leur utilisation dans les bus et en usage stationnaire en conditions réelles », précise Volkswagen.

Le Groupe fait aussi état de « nets progrès dans la maîtrise de situations complexes » lors des tests de conduite autonome de niveau 4 en conditions réelles effectués sur la piste d’essais de Hambourg. Sans oublier la mise à disposition de 400 véhicules électriques, principale des e-Golf et des e-Up !, aux distributeurs Volkswagen de la ville dans le cadre de l’initiative « Hamburg eDrive ».

PARTAGER SUR