L’auto-partage pour relier Paris et Créteil

L’auto-partage pour relier Paris et Créteil

L’auto-partage est en réflexion chez Pernod. "Nous envisageons d’acheter un ou deux véhicules électriques même si ces modèles restent plus chers que les équivalents thermiques."

Auto-partage Provence fait une percée à Avignon

Auto-partage Provence fait une percée à Avignon

Après Strasbourg, Lyon, Nice, Lille, Bordeaux ou encore Marseille, l’auto-partage vient de faire son entrée à Avignon.
Auto-partage : Marne-la-vallée mise sur l’électrique

Auto-partage : Marne-la-vallée mise sur l’électrique

Les établissements publics d’aménagement de Marne-la-Vallée, epamarne et epa-France, ont lancé, en juillet, une première station d’auto-partage notamment électrique. Avec la volonté d’élargir le service aux entreprises du territoire.
Accenture - L’auto-partage, un projet réfléchi

Accenture – L’auto-partage, un projet réfléchi

Entreprise internationale spécialiste du conseil en management, des technologies et de l’externalisation, Accenture est à la tête d’une flotte qui compte entre 300 et 500 véhicules dans l’Hexagone. Marc Thiollier, directeur général, explique les raisons qui ont conduit le groupe à déployer une solution d’auto-partage à destination de ses salariés.

Romain Meyer, chef de service du garage départemental

Des pools de véhicules au service des agents

Au conseil général de la Moselle, l’ensemble des véhicules sont en libre-service, dans le cadre de pools.

Conseil général de la Moselle, Du vert tous azimuts

Du vert tous azimuts

Diester, véhicule électrique, mise en pool ou bien encore formation à l’éco-conduite : le conseil général de la Moselle actionne tous les leviers disponibles pour réduire l’impact écologique des 450 véhicules de sa flotte. Et la collectivité s’apprête à aller encore plus loin, avec une expérimentation transfrontalière de voitures électriques

Créé en 2007, Carbox propose différentes solutions accessibles sur les parkings

Les flottes allient économie et écologie

Après l’éco-conduite, l’autopartage est devenu le sujet de prédilection des acteurs qui gravitent autour des flottes automobiles. Au-delà d’un effet de mode, ces pratiques ont un réel impact sur les coûts d’utilisation et l’empreinte environnementale. Autre piste prometteuse, les plans de déplacements d’entreprise, plus difficiles à mettre en oeuvre.

Philippe Tuzzolino, France Télécom « Expérimenter différentes pistes pour limiter l’empreinte de la...

Éco-conduite, auto-partage ou encore plan de déplacements d’entreprise : France Télécom mène une politique particulièrement volontaire pour réduire les émissions de CO2 et les consommations des 35 000 véhicules de sa flotte. Philippe Tuzzolino, directeur de l’environnement détaille les chemins suivis par l’opérateur et décrit les solutions les plus prometteuses.

Marc Thiollier, directeur général d’Accenture France

Marc Thiollier, Accenture France : « L’auto-partage permet une meilleure utilisation du parc automobile...

Trois questions à Marc Thiollier, directeur général d’Accenture France.

A comme auto-partage

C’est le grand sujet du moment, au même titre que l’éco-conduite, la restitution ou la stratégie de revente VO l’ont été il y a quelques mois ou quelques années. Baptisé « carsharing » en anglais, l’auto- partage s’inscrit véritablement dans l’air du temps alors que la mobilité durable se place au coeur des préoccupations des entreprises. Alphabet a lancé cette prestation en mai chez Accenture et Arval vient de lancer la sienne en septembre. ALD Automotive a tout récemment fait de même, avec une offre baptisée ALD Sharing.

Benoît Goffaux, Alma Consulting : « Pour nos collaborateurs, l’auto-partage constitue un service supplémentaire...

Cabinet-conseil spécialisé dans l’optimisation des coûts, Alma Consulting réalise 250 millions de chiffre d’affaires et emploie 2 500 collaborateurs. En France, sa flotte compte 300 véhicules financés en location longue durée auprès d’Arval et d’ALD Automotive. Benoît Goffaux, directeur de la relation fournisseurs, détaille les initiatives prises par son entreprise pour réduire l’empreinte écologique de ses véhicules.
L’éco-conduite et l’auto-partage en passe de s’imposer

L’éco-conduite et l’auto-partage en passe de s’imposer

Si l’éco-conduite convainc de plus en plus d’entreprises, l’auto-partage n’en est encore qu’à ses prémisses. Mais face à la contrainte environnementale et économique, les initiatives se multiplient. De nouvelles techniques de conduite et de nouveaux modes de gestion montent en puissance pour réduire l’empreinte carbone des flottes et optimiser leurs consommations.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.