Accueil Mobilité Transition énergétique

Transition énergétique

Les entreprises sont soumises à de nombreuses contraintes notamment dues aux législations environnementales telles que la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte ou encore la loi climat et résilience. En plus des aides ou primes écologiques, certaines villes mettent en place des zones à faibles émissions mobilité (ZFE) pour inciter les flottes à convertir leurs parcs de véhicules aux motorisations alternatives. (voir plus)

Les flottes peuvent réduire leurs émissions de gaz à effet de serre en choisissant des modèles moins consommateurs et moins émetteurs de CO2 ou de NOx. Les gestionnaires de flotte remplacent leurs véhicules diesel ou essence par des modèles hybrides (rechargeables ou non) ou électriques, voire hydrogène. Ils misent aussi sur les véhicules GNV (gaz naturel véhicule), en particulier pour les véhicules utilitaires et les poids lourds. Lorsque l’abandon des carburants traditionnels n’est pas possible, il existe également des motorisations au gaz de pétrole liquéfié (GPL) ou encore au superéthanol E85. Dans ce cas, les biocarburants, produits à partir de ressources d’énergies renouvelables, représentent une piste pour conserver des véhicules thermiques et réduire leur impact environnemental.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.