Mondial de l’Automobile 2022 : Xavier Peugeot fait le point sur les VUL de Stellantis

Lors de l’ouverture du Mondial de l’Automobile 2022, Xavier Peugeot, patron des VUL de Stellantis, a déroulé pour Flottes Automobiles sa feuille de route pour le VUL à pile à combustible à hydrogène.
1515
Mondial 2022 Xavier Peugeot
Xavier Peugeot devant leCitroën ë-Jumpy hydrogène

« Commercialisées depuis plus d’un an, les motorisations électriques à pile à combustible à hydrogène ont déjà séduit des entreprises comme Suez, Michelin ou l’allemand Miele », nous a déclaré Xavier Peugeot lors d’une rencontre dans le cadre du Mondial de l’Automobile 2022. « Cela représente déjà plus d’une centaine de Peugeot e-Expert, Citroën ë-Jumpy et Opel Vivaro-e K0 Hydrogen sur les routes de France et d’Allemagne », a-t-il poursuivi.

Un atout face à la concurrence

Déjà essayés ici-même, ces fourgons moyens électriques à hydrogène constituent « un atout majeur par rapport à la concurrence. Nous sommes les seuls, sous ces trois marques de Stellantis, à faire rouler ce type de VUL », a avancé Xavier Peugeot. Ce qui vient conforter la position du groupe franco-italo-américain. En effet, celui-ci détient déjà la moitié du marché européen du VU électrique (à batteries et pile à combustible).

Bientôt un gros fourgon à hydrogène

« Notre feuille de route se déroule comme prévue et planifiée en 2020. Je peux également vous annoncer que nous aurons en 2024 une nouvelle série de VU à pile à combustible de plus gros format, les Citroën Jumper, Opel Movano et Peugeot Boxer. Avec nos deux fourgons à hydrogène, nous répondons ainsi à une véritable demande de notre clientèle : 400 km d’autonomie, 3 minutes pour faire le plein d’hydrogène, zéro émission et aucun compromis sur les fonctionnalités de chargement. » Raisons pour lesquelles Xavier Peugeot mise sur une capacité de production de 5 000 exemplaires en 2024 et de 10 000 unités en 2025.

12 modèles électriques bientôt produits en France

Par ailleurs, Carlos Tavares a assuré, devant Emmanuel Macron venu sur le Mondial de l’auto, que « Les Peugeot e-308 berline, e-308 SW et e-408 seront construites sur le site Stellantis de Mulhouse (68). »

Le patron de Stellantis a ajouté que le groupe produira « les futures e-3008 et e-5008 à Sochaux (25), et le futur SUV électrique de Citroën à Rennes. Nous allons ainsi passer de six modèles électriques fabriqués sur le sol français à douze véhicules électriques, à brève échéance. »

Carlos Tavares Emmanuel Macron Stellantis
Echange de Carlos Tavares et d’Emmanuel Macron au Mondial de l’auto sur le stand du Groupe Stellantis © JV

PARTAGER SUR