Mondial de Paris 2018 : la Toyota Corolla uniquement en hybride

Toujours plus convaincu de la pérennité et de la justesse de sa solution « full hybrid » non rechargeable, Toyota lance sa compacte Corolla et son break seulement en hybride essence de 122 et 180 ch. Judicieux.

1636
Toyota Corolla

Pas de surprise donc pour l’ex-Auris de Toyota rebaptisée Corolla après deux générations en demi-teinte pour son succès commercial en Europe. Dorénavant, c’est le grand retour de la voiture la plus vendue au monde (voir notre article), ce n’est pas rien.

Pour ce Mondial de Paris, Toyota a dévoilé la version break Sports Tourer (longueur : 4,65 m) de cette Corolla berline (4,37 m). Cette version s’allonge par ailleurs de 58 mm par rapport à l’ancienne Auris break grâce à la nouvelle plate-forme TNGA-C commune au CH-R, au RAV4 ou à la Prius.

La Toyota Corolla en deux versions hybrides

Du coup, l’unique offre hybride (pour la France) peut offrir deux motorisations avec le 1.8 l essence de 98 ch aidé du moteur électrique de 53 kW, le tout développant 122 ch pour 76 g de CO2 ; et le 2.0 l de 153 ch qui permet une puissance totale de 180 ch et seulement 86 g.

Son design acéré et dynamique mais un peu surchargé pour sa face avant, et le large pare-chocs intégré arrière séduiront ceux déjà conquis par le CH-R, et ils sont nombreux ! L’habitacle se révèle enfin, il était invisible au salon de Genève. Il reprend aussi les codes stylistiques du CH-R mais on regrette que la tablette multimédia ne soit pas plus intégrée, elle trône toujours comme un énorme écran de télé sur la planche de bord. Reste à connaître les prix qui seront dévoilés lors de sa commercialisation au printemps prochain.

Toyota Corolla

PARTAGER SUR