Mondial de Paris 2018 : le point sur les start-ups de l’automobile

Une étude du Mondial.tech sur les start-ups du monde automobile fait le point sur les investissements réalisés dans ce secteur en Europe.

751
start-up automobile

Mondial.tech, l’organisateur du hall dédié aux nouvelles technologies dans le cadre du Mondial de Paris, en partenariat avec le site spécialisé Tech.eu, a réalisé une étude pour connaître la répartition des 1,5 milliard d’euros investis dans les start-ups de l’industrie automobile européenne et israélienne entre début 2017 et 2018.

Il en ressort que les investissements se dirigent prioritairement vers les start-ups liées aux ventes automobiles. Ces dernières ont ainsi récolté 516 millions d’euros sur la période. Les start-ups liées à l’autopartage et aux taxis arrivent ensuite avec 475 millions d’euros, suivies par celles consacrées aux véhicules connectés, avec 165 millions d’euros. Dans la liste, on note que 70 millions d’euros ont été investis dans les start-ups liées aux véhicules électriques et aux énergies alternatives, 65 millions dans celles travaillant sur les véhicules autonomes, 39 millions dans celles se consacrant à la location et 9 millions dans celles qui travaillent sur le fleet service.

L’Allemagne recueille plus d’un tiers des investissements, soit 630 millions d’euros, loin devant la France, avec 209 millions, en troisième position derrière l’Espagne avec 264 millions. La France est pourtant, sur la période étudiée, le pays où a été réalisé le plus grand nombre d’investissements avec 41 transactions. L’activité en France est particulièrement forte dans le domaine de l’internet des objets, de la connectivité et des autres technologies connectées.