Mondial de Paris 2018 : le Renault Kadjar se renouvelle

Profitant du Mondial de Paris, Renault dévoile les premier prix (mais pas le CO2) de son Kadjar restylé qui, WLTP et Euro 6d aidant, adopte de nouveaux moteurs diesel.

1631
Renault Kadjar

Au jeu des 7 erreurs, le Kadjar restylé de Renault remporte le trophée tant les différences sont minimes pour ce SUV compact né en 2015. On pourra dire soit qu’on ne change pas un design bien né, soit que l’argent investi a été en priorité mis sur la nouvelle gamme de moteurs, devenus totalement obsolètes selon les nouvelles normes. Ce Kadjar, c’est un peu des deux explications. Mais entre quelques ajouts de chromes et des feux légèrement redessinés, on ne s’attardera pas sur ce restylage. Tout comme les visiteurs sur le stand Renault au Mondial de Paris, qui n’ont d’yeux que pour l’écrin du concept car ZE-Ultimo (à juste titre !).

Un seul diesel pour le lancement en janvier 2019

Exit donc le vieux 1.5 dCi de 110 ch qui, selon le cycle NEDC, n’émettait que 99 g de CO2 pour une facture de 29 600 euros TTC en finition Business. Dorénavant, un nouveau 1 461 cm3 turbodiesel avec adBlue (réservoir de 16 l) officie sous le capot avant. Et ce moteur développe 115 ch pour 260 Nm, à un prix de 30 300 euros en Business. Une augmentation de 700 euros, faible dans l’absolu mais qui devrait s’accompagner d’une hausse du CO2, dépollution oblige. Par comparaison, le Nissan Qashqai, strictement identique, pointe à 105 g de CO2 (99 g auparavant). Pour l’heure, c’est le seul diesel proposé, un nouveau 1.7 dCi de 150 ch devant arriver en 2019 en remplacement du 1.6 dCi de 130 ch (116 g, toujours au catalogue en NEDC corrélé et dans la limite des stocks).

En essence, Renault ne conserve que le 1.3 TCe essence de 140 ch commun à Mercedes et Nissan, pour un accès à la gamme Kadjar à 28 400 euros en Business, soit une augmentation de 200 euros (+ 1 700 euros en boîte double embrayage EDC). Toujours pas de CO2 indiqué par Renault mais le seuil selon le cycle NEDC était déjà à 135 g !

Renault Kadjar

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter