Mondial de Paris 2018 : Michelin présente sa vision

Le pneumaticien Michelin a une place de choix dans le hall 1 du Mondial de paris 2018, aux côtés des constructeurs et équipementiers français. Comme les autres, son stand est axé autour des problématiques de mobilité durable.

1283
Michelin
© Michelin

Michelin expose ainsi pour la première fois en France son concept-pneu connecté Vision, un ensemble roue-pneu sans air qui serait constitué de matériaux biosourcés et recyclés. Mieux : la bande de roulement pourrait être rechargée directement sur le véhicule grâce à une imprimante 3D. Michelin a en effet pour ambition que 80 % de la matière de ses pneus soit biosourcée ou recyclée d’ici 2048. Dans le cadre du projet de recherche Biobutterfly, lancé en 2013 en partenariat avec l’Ifpen et Axens, le pneumaticien travaille à la création d’une filière de production de caoutchoucs synthétiques à partir de biomasse, en l’occurrence des copeaux de bois.

Des pneus connectés

Michelin profite également du Mondial pour présenter une première application issue du concept Vision : la solution de pneus connectés Track Connect sortie en avril 2018. « Des capteurs placés dans les 4 pneus mesurent pression et température avant de les transmettre via un signal radio au récepteur, placé dans le véhicule, qui les transmet alors au smarthone, via Bluetooth », explique Michelin.

Enfin, le pneumaticien joue la carte de la communication, en rappelant que les pneus peuvent être utilisés jusqu’au témoin légal d’usure, soit 1,6 mm. Ses tests sur pneus usés ont en effet démontré qu’un pneu déjà utilisé a une meilleure adhérence sur route sèche et une meilleure efficacité qu’un pneu neuf.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter