Mondial de Paris 2018 : Seat Tarraco, bon sang ne saurait mentir

Luca de Meo, le président de Seat peut être fier de son travail de longue haleine au sein du groupe Volkswagen pour repositionner la marque ibérique. Le Tarraco, frère gémellaire du Tiguan Allspace, est fabriqué à Wolfsburg.

1177
Seat Tarraco

Nous vous avions déjà révélé tous les détails du Tarraco de Seat dont les dessous et la fabrication reviennent à Volskwagen aux côtés du Tiguan (voir notre brève). Bref, le grand SUV espagnol de 4,73 m de longueur partage donc tout ou presque avec l’allemand qui a déjà du sang espagnol (il est fabriqué au Mexique) et ce qui fait la différence, c’est la face avant et la calandre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Tarraco est probablement le plus réussi en termes de design, son regard acéré étant plus abouti que celui du Tiguan Allspace. Étonnant lorsque l’on sait que toute la caisse en blanc (la carrosserie hors ouvrants) est identique !

33 000 euros TTC, imbattable !

En revanche, dans l’habitacle, la planche de bord accueille exactement la même tablette placée à l’horizontale et il n’y a guère que le logo du volant qui trahisse la marque du Tarraco. Cela ne sera pas pour déplaire à une clientèle exigeante qui ne pourra contester le haut niveau de qualité de ce SUV, matériaux et fabrication étant du choix de Volkswagen. Tout cela est un peu triste selon nous mais ne souffre pas de critique rédhibitoire. Et c’est sans surprise que l’on retrouve les motorisations du Tiguan Allspace avec le 2.0 TDI en 150 et 190 ch, ainsi que le 2.0 TSI de 190 ch et le 1.5 TFSI de 150 ch qui constituera en février 2019 l’accès à la gamme à 33 000 euros TTC.

Seat Tarraco

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter