Mondial de Paris 2016 : le Peugeot 5008 entre en scène

Cette nouvelle génération du 5008 laisse au vestiaire son costume de monospace pour enfiler celui de SUV. Il conserve tout de même ses 7 places et une habitabilité conséquente.

1188
Mondial de Paris 2016 : le Peugeot 5008 entre en scène

Le Peugeot 5008 est mort, vive le Peugeot 5008 ! Désireux de renouveler son monospace, la marque au lion a fait le choix d’abandonner ce segment pour positionner son 5008 sur celui des grands SUV. Pour y parvenir, le constructeur n’a pas eu à chercher bien loin puisqu’il a fait subir le même sort au monospace compact 3008.

Un air de famille que l’on retrouve d’ailleurs sur le bouclier avant du 5008, ce dernier reprenant à son compte plusieurs éléments de son petit frère. Reposant lui aussi sur la plate-forme modulaire EMP2, ce nouveau SUV gagne 11 cm par rapport à l’ancien 5008 et lui permet d’offrir un large espace de vie dans l’habitacle, répondant ainsi au Skoda Kodiaq, impressionnant dans ce domaine.

Une habitabilité record

Face à cette concurrence du dernier né de Skoda mais aussi du Nissan X-Trail, le 5008 entend séduire les acheteurs grâce à son habitabilité record. En effet, en configuration 5 places, le SUV offre un coffre de 1 060 litres, un record dans la catégorie. Les passagers du rang 2 pourront eux bénéficier d’un espace aux genoux en hausse de 60 mm par rapport à l’ancien modèle.

Peugeot n’en a pas délaissé pour autant le conducteur puisque ce modèle reprend là aussi un élément de son petit frère, le 3008, à savoir l’i-cockpit numérique et son petit volant compact, accompagné d’un écran tactile de 8 pouces. Du côté des ADAS embarquées, Peugeot a déployé sur son 5008 le freinage automatique d’urgence, l’alerte active de franchissement involontaire de ligne ou encore la reconnaissance des panneaux de signalisation.

Une offre moteurs complète

Sous le capot, Peugeot déploie une offre pléthorique avec pas moins de dix combinaisons possibles, dont quatre motorisations essence et six diesel. Ces blocs peuvent être couplés avec trois transmissions, à savoir la boîte manuelle à 5 ou 6 rapports et la boîte EAT à 6 rapports.

L’offre essence :

  • 1.2 l PureTech 130 S&S BVM6 en version standard (117 g/km de CO2)
  • 1.2 l PureTech 130 S&S BVM 6 très basse consommation (115 g)
  • 1.2 l PureTech 130 S&S EAT6 (120 g)
  • 1.6 l THP 165 S&S EAT6 (133 g)

L’offre diesel :

  • 1.6 l BlueHDi 100 S&S BVM5 (106 g)
  • 1.6 l BlueHDi 120 S&S BVM6 version standard (108 g)
  • 1.6 l BlueHDi 120 S&S BVM6 très basse consommation (105 g)
  • 1.6 l BlueHDi 120 S&S EAT6 (112 g)
  • 2.0 l BlueHDi 150 S&S BVM6 (118 g)
  • 2.0 l BlueHDi 180 S&S EAT6 (124 g)

La gamme de ce nouveau 5008 s’articulera autour de cinq niveaux de finition : Access, Active, Allure, une finition GT Line, haut de gamme et sportive, et enfin une version GT dynamique et exclusive. Sa commercialisation devrait intervenir au premier trimestre 2017.

PARTAGER SUR