Mondial de Paris 2016 : un salon sous haute tension

Une fois encore, les constructeurs ont voulu faire preuve de sagesse et d’engagement sociétal : l’avenir sera électrique. Salon après salon, en Europe tout du moins, les exubérances des sportives ou les ratés du diesel sont cachés sous la moquette des stands au bénéfice de concept-cars tous plus propres les uns que les autres. Passage en revue.

- Magazine N°223
640
Mondial de Paris 2016 : un salon sous haute tension

Renault ouvrait le bal des prétendantes électriques et néanmoins sportives – n’oublions pas son engagement dans la Formule E avec l’e.dams – en dévoilant TreZor, manifeste pour un nouveau design au tournant des années 2020.

TreZor succède au concept-car DeZir de 2010 qui a donné naissance à toute la gamme actuelle, de Twingo à Espace en passant par Mégane et Talisman entre autres. Dorénavant, Carlos Ghosn en personne nous « invite à redécouvrir Renault et, après être tombé amoureux avec DeZir, il faut partir ensemble en voyage avec TreZor, l’âge de la maturité. »

Renault passe du DeZir au TreZor

Une belle invitation qui promet de futurs modèles...

PARTAGER SUR