Mondial de Paris 2018 : Ween.ai veut prédire l’utilisation des véhicules

Au Mondial de Paris, la start-up Ween propose de prédire l’utilisation des véhicules grâce à sa plateforme d’intelligence artificielle Ween.ai, basée sur les plannings des conducteurs et sur la géolocalisation en temps réel. Un prototype sortira en 2019.

1168
Ween ai

Fondée en 2014 pour commercialiser un thermostat connecté autonome, la start-up Ween a ensuite lancé en octobre 2017 la plate-forme d’intelligence artificielle Ween.ai pour prédire en temps réel les flux de personnes et automatiser leurs objets connectés. Elle se tourne aujourd’hui vers l’écosystème de l’automobile à la mobilité. L’enjeu : « savoir quand vous allez utiliser votre voiture la prochaine fois », explique Éric Fihey, directeur des opérations de Ween.ai.

En pratique, la start-up utilise un réseau de neurones capable d’apprendre non seulement des plannings mais aussi de la géolocalisation en temps réel des utilisateurs et des véhicules, grâce notamment à une application smartphone dormante. « Cela évite de traiter tous les points singuliers et rend le taux de prédiction beaucoup plus fiable », poursuit Éric Fihey.

Vers une gestion de flotte prédictive ?

« Pour les constructeurs par exemple, cette information permet d’ajouter des services personnalisés comme le préchauffage du véhicule ou le réglage des sièges », illustre Éric Fihey. Pour les gestionnaires de flotte, implémenter cette technologie dans leur logiciel de gestion de parc permettrait d’améliorer l‘utilisation des véhicules, via une meilleure gestion des plannings de réservation pour les pools ou encore une gestion intelligente de la recharge électrique. « Par exemple, en anticipant que le conducteur ne parcourra que peu de kilomètres, il sera possible de lui affecter un véhicule électrique avec peu d’autonomie résiduelle, et inversement », imagine Éric Fihey. La start-up est en train de qualifier sa solution avec certains partenaires dont les noms ne nous ont pas été communiqués, et est en train de développer un premier prototype dont la sortie est prévue en 2019. À suivre…

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter