L’autopartage électrique sans station testé à Paris dès septembre

Le constructeur Renault et le spécialiste de la location de proximité Ada testeront à partir du mois de septembre un service d’autopartage électrique sans station à Paris.

2034
Moove'in Paris
© Renault

Après l’avoir annoncé début juillet avec la mairie de Paris, Renault va bel et bien lancer à la rentrée un service d’autopartage en « free floating » en Île-de-France. Baptisé Moov’in.Paris, il sera d’abord testé sur des zones limitées pendant quatre mois afin d’ajuster son fonctionnement, puis étendu progressivement à l’ensemble de Paris et sa périphérie à partir de janvier 2019.

À compter de septembre 2018, 120 véhicules électriques de marque Renault – 100 Zoé et 20 Twizy – seront ainsi mis en service dans les XIe et XIIe arrondissements de Paris et à Clichy dans les Hauts-de-Seine (92). Les utilisateurs pourront les louer directement dans la rue, sans réservation ni station, et les garer où ils le souhaitent dans un périmètre donné lors de leur restitution.

Pour cela, ils devront passer par une application mobile développée par la société Ada, filiale du groupe Rousselet. Le spécialiste de la location courte et moyenne durée assurera également les opérations de repositionnement et de recharge des VE, ainsi que le service après-vente et la facturation pour le compte de Renault. Le constructeur se chargera quant à lui de la maintenance et de la réparation des véhicules.