Le Morbihan dans la course à l’hydrogène

Le syndicat Morbihan Énergies et Engie Cofely vont installer une première infrastructure de production et de distribution d’hydrogène d’origine renouvelable dans le Morbihan (56), couplée à une offre de location de véhicules à hydrogène.

3892
Morbihan hydrogene - Engie Cofely Schema EffiH2
Le projet EffiH2 Vannes/Bretagne consiste à produire de l'hydrogène à partir d'électricité d'origine renouvelable à proximité du site industriel de Michelin à Vannes. L'hydrogène alimente à la fois l'usine et une station de ravitaillement pour véhicules hydrogène. (c) Engie Cofely

Le 5 avril dernier, à l’occasion du salon Hyvolution, le syndicat départemental d’énergies du Morbihan (56) a signé un accord avec Engie Cofely et la Caisse des dépôts pour la création d’une société commune. L’objectif : développer la filière hydrogène en Bretagne.

Pour cela, les partenaires prévoient de déployer une infrastructure de production et de distribution d’hydrogène d’origine renouvelable, et de location de véhicules hydrogène. La Région Bretagne, l’Ademe et la Caisse des dépôts subventionneront l’étude de faisabilité du projet, étude qui fait actuellement l’objet d’un appel d’offres.

L’une des premières actions de la future société consistera à soutenir le projet EffiH2 Vannes/Bretagne qui a valu au département la labellisation gouvernementale « Territoire hydrogène » en partenariat avec Engie.

Un système de production d’hydrogène renouvelable sera installé sur le site de l’usine Michelin de Vannes, spécialisée dans la fabrication de câbles métalliques pour pneumatiques (tréfilage). L’hydrogène y sert à nettoyer les câbles lors d’un traitement thermique, et est actuellement livré « par camion depuis l’usine Air Liquide de Montoir-de-Bretagne, en Loire-Atlantique », précise l’association Avere-France.

Une station publique pour les véhicules hydrogènes

L’excédent d’hydrogène alimentera une station publique d’avitaillement pour les véhicules particuliers et professionnels. Morbihan Énergies est d’ailleurs à la recherche d’usagers potentiels à l’échelle de l’agglomération Vannetaise et ses alentours.

« Je suis convaincu que le développement massif de ces solutions hydrogène vert passe par la coopération et les partenariats avec les territoires et les municipalités », a déclaré Jean-Pierre Moneger, directeur général d’Engie Cofely.

station hydrogene atawey morbihan energies
La station hydrogène installée au siège de Morbihan Énergies (c) Atawey

L’énergéticien était déjà partenaire de Morbihan Énergies pour l’installation d’un démonstrateur hydrogène en juin 2017 dans le cadre du projet de « smart building » Kergrid. Un électrolyseur situé sur le parking convertit en hydrogène le surplus d’électricité produit par 850 m2 de panneaux photovoltaïques en toiture et par deux mini-éoliennes. L’hydrogène sert ensuite à recharger le Hyundai ix35 du syndicat.

À noter que Michelin et Engie sont tous deux actionnaires de la start-up Symbio FCell qui commercialise des prolongateurs d’autonomie pour véhicules hybrides électricité-hydrogène.

PARTAGER SUR