Mortalité routière : + 0,3 % en 2019 selon le bilan définitif de l’Onisr

L’Observatoire interministériel de la sécurité routière (Onisr) vient de publier les résultats définitifs de l’accidentalité routière sur l’année 2019. 3 498 personnes sont décédées sur les routes de France, soit + 0,3 % comparé à 2018.

795
mortalité routière

Selon les statistiques définitives de l’Observatoire interministériel de la sécurité routière (Onisr), la mortalité routière a très légèrement augmenté en 2019 : 3 498 personnes sont décédées sur les routes de France (métropole et outre-mer), soit 10 de plus qu’en 2018 (+ 0,3 %). La tendance est la même pour les autres indicateurs avec 58 840 accidents corporels comptabilisés en 2019, soit + 0,8 % comparé à 2018, et 74 165 blessés (+ 1,2 %).

Bilan de l’accidentalité routière en 2019 en France (métropole et outre- mer)
Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés
Année 2019 58 840 3 498 74 165
Année 2018 58 352 3 488 73 253
Différence 2019/2018 488 10 912
Évolution 2019/2018 0,8 0,3 % 1,2 %

Source : Onisr

La vitesse excessive ou inadaptée reste la première cause d’accidents mortels. En 2019, le facteur vitesse était en particulier présent pour 44 % des auteurs présumés d’accidents mortels âgés de 18 à 24 ans en France métropolitaine et pour 54,9 % outre-mer. L’alcool et les stupéfiants concernent surtout les auteurs présumés âgés de 25 à 44 ans, tandis que les auteurs présumés de 75 ans et plus ont généralement fait preuve d’inattention, eu des difficultés à respecter les priorités ou fait un malaise.

France métropolitaine : la mortalité routière en légère baisse

En France métropolitaine, la mortalité routière est restée stable en 2019 par rapport à 2018. En effet, 3 244 personnes sont décédées sur les routes de la métropole en 2019, soit – 0,1 % comparé à 2018. Ce chiffre est plus élevé que celui annoncé dans le bilan provisoire de l’Onisr en début d’année mais reste la mortalité la plus basse enregistrée par l’Onisr.

Pour rappel, après plusieurs années de baisse continue, la mortalité routière en France métropolitaine avait légèrement augmenté chaque année depuis 2013 avant de se stabiliser en 2017, puis de diminuer de 5,3 % en 2018, repassant sous le seuil atteint en 2013. La mortalité routière en France métropolitaine reste supérieure aux objectifs fixés par le gouvernement, à savoir – 50 % entre 2010 et 2020.

De plus, le nombre d’accidents corporels et le nombre de blessés ont affiché une légère hausse. 56 016 accidents corporels ont eu lieu en 2019, soit + 0 4 % comparé à 2018, et ceux-ci ont fait 70 490 blessés (+ 0,9 %).

Bilan de l’accidentalité routière en 2019 en France métropolitaine
Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés
Année 2019 56 016 3 244 70 490
Année 2018 55 766 3 248 69 887
Différence 2019/2018 250 –  4 603
Évolution 2019/2018 0,4 –  0,1 % 0,9 %

Source : Onisr

Dans le détail, « la tendance globalement stable cache une réelle baisse de la mortalité routière hors agglomération, mais une augmentation en agglomération », révèle l’Onisr. La mortalité est en effet restée stable sur autoroute en 2019 par rapport à 2018 (- 2 %), tandis qu’elle a diminué hors agglomération (- 4 %) et a augmenté en agglomération (+ 8 %).

Tendances 2019 selon les réseaux routiers en France métropolitaine
Autoroutes Hors agglomération Agglomération Total
2010 256 2 603 1 133 3 992
6 % 65 % 28 % 100 %
2018 269 2 016 963 3 248
8 % 62 % 30 % 100 %
2019 263 1 944 1 037 3 244
8 % 62 % 29 % 100 %
Progression 2018-2019 – 2 % – 4 % + 8 % – 0,1 %
Progression 2010-2019 + 3 % – 25 % – 8 % – 18,7 %
Progression 2000-2019 – 55 % – 63 % – 54 % – 60,3 %

Source : Onisr

Côté usagers, la mortalité des 18-24 ans est celle qui a le plus augmenté avec + 9 % entre 2018 et 2019 et un taux de 105 tués par million d’habitants ; tandis que celle des plus de 65 ans a diminué de 1 % avec un taux de 63 tués par million d’habitants. « Les jeunes adultes masculins forment encore les populations les plus concernées par les accidents de la route », note l’Onisr. Cependant, s’ils sont deux fois moins nombreux à décéder, les hommes âgés de 75 ans ou plus présentent un taux de mortalité supérieur à celui des jeunes adultes » (200 tués par million d’habitants).

Mortalité 2019 par classe d’âge en France métropolitaine
0-17 ans 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54 ans 55-64 ans 65-74 ans 75 ans et + Total
2010 291 831 704 545 505 351 264 501 3 992
7 % 21 % 18 % 14 % 13 % 9 % 7 % 13 % 100 %
2013 199 636 547 458 401 339 254 434 3 268
6 % 19 % 17 % 14 % 12 % 10 % 8 % 13 % 100 %
2017 205 562 571 437 422 382 342 527 3 448
6 % 16 % 17 % 13 % 12 % 11 % 10 % 15 % 100 %
2018 192 503 511 410 399 391 332 510 3 248
6 % 15 % 16 % 13 % 12 % 12 % 10 % 16 % 100 %
2019 153 549 516 383 382 412 317 532 3 244
5 % 17 % 16 % 12 % 12 % 13 % 10 % 16 % 100 %
Progression 2018-2019 – 20 % + 9 % + 1 % – 7 % – 4 % + 5 % – 5 % + 4 % – 0,1 %
Progression 2010-2019 – 47 % – 34 % – 27 % – 30 % – 24 % + 17 % + 20 % + 6 % – 18,7 %

Source : Onisr

La mortalité varie également selon les types d’usagers. Elle a baissé entre 2018 et 2019 pour les automobilistes (- 1 %), les motocyclistes (- 2 %) et les camionneurs (- 28 %). Elle a en revanche augmenté pour les piétons (+ 3 %), les cyclistes (+ 7 %), les cyclomotoristes (+ 1 %) et les conducteurs de VU (+ 7 %).

Mortalité 2019 par catégorie d’usagers en France métropolitaine
Piétons EDP motorisé Vélos Cyclos Motos VT VU PL TC Autres Total
2010 485 147 248 704 2117 146 65 4 76 3 992
12 % 4 % 6 % 18 % 53 % 4 % 2 % 0 % 2 % 100 %
2018 471 175 133 627 1637 92 44 3 66 3 248
15 % 5 % 4 % 19 % 50 % 3 % 1 % 0 % 2 % 100 %
2019 483 10 187 134 615 1622 98 36 4 55 3 244
15 % 0 % 6 % 4 % 19 % 50 % 3 % 1 % 0 % 2 % 100 %
Progression 2018-2019 + 3 % + 7 % + 1 % – 2 % – 1 % + 7 % – 18 % + 33 % – 17 % – 0,1 %
Progression moy-2019 – 2 % + 18 % – 7 % – 2 % – 6 % – 22 % – 35 % – 76 % – 14 % – 4,8 %
Progression 2010-2019 – 0 % + 27 % – 46 % – 13 % – 23 % – 33 % – 45 % + 0 % – 28 % – 18,7 %
Progression 2000-2019 – 14 % + 32 % – 59 % – 26 % – 34 % ND – 47 % ND – 14 % – 27,2 %

Source : Onisr

La catégorie « autres » regroupe notamment pour moitié les voiturettes ou tricycles, puis les quads, tracteurs agricoles et engins spéciaux…

Enfin, l’Onisr pointe également les disparités régionales. Ainsi, la mortalité a augmenté dans six régions en 2019 comparé à 2018 : Auvergne-Rhônes-Alpes (+ 16,8 %), Occitanie (+ 6,6 %), Hauts de France (+ 4,9 %), Corse (+ 3,4 %), Provence-Alpes-Côte d’Azur (+ 1,7 %) et Normandie (+ 1,2 %). Inversement, la mortalité a baissé dans les régions Île de France (- 13,3 %), Centre Val de Loire (- 9,9 %), Grand Est (- 6,4 %), Nouvelle Aquitaine (- 5,7 %), Bretagne (- 4,5 %) et Pays de Loire (- 2,5 %). Néanmoins, la mortalité est en baisse dans toutes les régions par rapport à 2010.

Outre-mer : la mortalité en hausse de 5,8 % en 2019

Outre-mer, tous les indicateurs ont affiché une hausse. L’Onisr y a enregistré 1 824 accidents corporels en 2019, soit 238 accidents de plus qu’en 2018 (+ 9,2 %). Ceux-ci ont fait 3 675 blessés (+ 9,2 %) et 254 tués (+ 5,8 %). Là encore, la mortalité routière reste supérieure aux objectifs, à savoir – 50 % entre 2010 et 2020.

Bilan de l’accidentalité routière en 2019 en outre- mer
Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés
Année 2019 2 824 254 3 675
Année 2018 2 586 240 3 366
Différence 2019/2018 238 14 309
Évolution 2019/2018 + 9,2 % + 5,8 % + 9,2 %

Ce sont les 25-44 ans qui sont les plus touchés par la mortalité routière, avec 86 tués en 2019, mais en baisse de 20 % comparé à 2018. En revanche, la mortalité des 45-64 ans et des 65 ans et plus afortement augmenté, respectivement de + 48 % et + 87 %. Les automobilistes représentent toujours plus d’un tiers des tués, en hausse de 27 % entre 2018 et 2019.

Mortalité 2019 par tranche d’âge en outre-mer
0- 17ans 18- 24 ans 25- 44 ans 45- 64 ans 65 ans et+ Total
2018 20 51 108 46 15 240
8 % 21 % 45 % 19 % 6 % 100 %
2019 23 49 86 68 28 254
9 % 19 % 34 % 27 % 11 % 100 %
Progression 2018-2019 + 15 % – 4 % – 20 % + 48 % + 87 % + 5,8 %

 

Mortalité 2019 par catégorie d’usagers en outre-mer
Piétons Vélos Cyclos Motos VT VU PL TC Autres Total
2018 49 10 28 53 75 19 1 0 5 240
20 % 4 % 12 % 22 % 31 % 8 % 0 % 0 % 2 % 100 %
2019 53 14 26 45 95 16 2 0 3 254
21 % 6 % 10 % 18 % 37 % 6 % 1 % 0 % 1 % 100 %
Progression 2018- 2019 + 8 % + 40 % – 7 % – 15 % + 27 % – 16 % + 100 % – 40 % + 5,8 %
PARTAGER SUR