Mortalité routière : le nombre d’accidents en hausse en août 2017

Selon le baromètre mensuel de l’ONISR, si la mortalité routière a baissé de 1,7 % en août 2017 par rapport à 2016, le nombre d’accidents corporels a en revanche augmenté de 3,8 %.

2089
accident de la route
(c) victorass88 / 123RF

D’après l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 296 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en août 2017, soit – 1,7% par rapport au mois d’août 2016 qui avait déploré contre 301 décès.

Pourtant, le nombre d’accidents corporels a affiché une hausse de 3,8 %, avec 4 326 accidents comptabilisés en août, soit 160 de plus qu’en août 2016. En effet, la période estivale a entraîné un accroissement des facteurs d’accident, déjà observé en juillet. En conséquence, le nombre de blessés a augmenté : 5 634 personnes ont ainsi été blessées le mois dernier (+ 3,1 %), dont 2 315 hospitalisées (+ 1,6 %) soit 36 personnes de plus par rapport à 2016.

  • (c) ONISR
  • (c) ONISR

La mortalité toujours en hausse sur les douze derniers mois

Au total, la mortalité routière a reculé de 2,3 % sur la période de juillet-août : un résultat positif qui ne compense pas cependant la tendance à la hausse observée au second trimestre. Ainsi, sur les douze derniers mois, le nombre de personnes tuées a augmenté de 1,5 %, soit 53 décès de plus par rapport aux douze mois précédents.

Les plus touchés ont été les cyclistes (+ 17 %), suivis par les motocyclistes (+ 8 %), les piétons (+ 7 %), et les automobilistes (+ 3 %). Plus inquiétant, la mortalité des cyclistes et des piétons sur douze mois glissants est en hausse respectivement de 20 % et 12 % par rapport à 2010.

La mortalité routière touche également plus particulièrement les seniors, avec + 15 % en année glissante par rapport à 2010. Le nombre de jeunes adultes tués a en revanche diminué de 27 % comparé à l’année 2010, malgré une augmentation de 4 % sur les douze derniers mois.

Le président de la République a annoncé un nouveau plan de prévention routière qui sera lancé à l’automne.