Mortalité routière : – 17,1 % en août 2018

D’après les chiffres de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (Onisr), tous les indicateurs de la sécurité routière ont affiché une baisse en août 2017 par rapport à août 2018.

968
Mortalité routière

Selon les estimations de l’Onisr, 267 personnes sont décédées sur les routes de France en juillet 2018, contre 322 en juillet 2017, soit une baisse de 17,1 %. « Cette baisse concerne essentiellement les automobilistes et les cyclistes », a observé l’Onisr. Le nombre d’accidents corporels ainsi que de personnes blessées et d’hospitalisés ont également diminué de respectivement 2,7 %, 2,8 % et 14,1 %. Cependant, « la mortalité des cyclistes est la plus forte relevée en août de ces cinq dernières années, avec 24 décès estimés », a déploré l’observatoire.

Août 2017 Août 2018
Métropole Outre-mer Total Métropole Outre-mer Total Différence Pourcentage
Accidents 4 300 204 4 504 4 155 226 4 381 – 123 – 2,7 %
Victimes 5 877 312 6 189 5 646 326 5 972 – 217 – 3,5 %
Tués 299 23 322 251 16 267 – 55 – 17,1 %
Blessés 5 578 289 5 867 5 395 310 5 705 – 162 – 2,8 %
Blessés hospitalisés 2 432 156 2 588 2 082 142 2 224 – 364 – 14,1 %

En métropole, avec 4 155 accidents corporels en août 2018, l’accidentalité a affiché une hausse de 3,2 % par rapport à juillet 2017. 5 395 personnes ont été blessées (- 2,1 %), dont 2 224 ont dû être hospitalisées plus de 30 jours (- 13,3 %). Et avec 251 personnes décédées sur les routes métropolitaines (- 15,5 %), la mortalité routière est restée sous le seuil d’août 2013 (334 tués), année où la mortalité routière avait été enregistrée au plus bas.

Reste qu’il semble difficile de respecter l’objectif que s’est fixé le gouvernement, à savoir diviser par deux le nombre de décès sur les routes de métropole entre 2010 et 2020. Pour se maintenir sur la bonne trajectoire, il faudrait en effet qu’il y ait moins de 2 400 tués en 2018, et 2 103 personnes sont déjà décédées depuis le début de l’année.

En outre-mer, l’accidentalité a augmenté de 10,8 % en août 2018 comparé à août 2017, avec 226 accidents corporels enregistrés par l’Onisr. Ces derniers ont fait 326 victimes (+ 4,5 %), dont 310 blessés (+ 7,3 %). Cependant, ces accidents ont été moins graves qu’en 2017 : 16 personnes ont été tuées (- 30,4 %) et 142 blessés ont dû être hospitalisés plus de trente jours (- 9,0 %).

PARTAGER SUR