La mortalité routière en baisse en février 2017

Après un mois de janvier meurtrier et malgré des conditions climatiques difficiles, le mois de février a affiché une diminution du nombre d’accidents et de décès par rapport à 2016.

3047
Mortalité routière

Selon les chiffres de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), les indicateurs sont à la baisse pour le mois de février. La mortalité routière a fortement diminué (- 22,8 %) avec 203 décès sur les routes de France en février 2017 contre 263 en février 2016, soit 60 vies épargnées. De même, l’observatoire a décompté 114 accidents corporels de moins : 3 822 en février 2017 contre 3 936 en février 2016, soit une baisse de 2,9 %. Le nombre de personnes hospitalisées est quant à lui  resté stable, avec seulement quatre hospitalisations supplémentaires par rapport à février 2016 (+ 0,2 %).

Ces chiffres positifs interviennent après un mois de janvier marqué par des carambolages meurtriers (voir notre brève) et un bilan 2016 en hausse pour la troisième année consécutive (voir notre brève). Ils orientent le nombre de décès sur les routes à la baisse de 1 % sur les douze derniers mois. L’observatoire conseille une fois encore la prudence sur les routes, alors que les conditions météo rendent la conduite difficile.

Du côté des catégories d’usagers, février 2017 confirme la tendance à la hausse de la mortalité des cyclistes et des piétons, qui ont augmenté respectivement de 14 % et 9 % sur les douze derniers mois. Inversement, la mortalité des cyclomotoristes a continué de baisser (- 24 %). Sur cette même période, la mortalité des 18-24 ans a affiché une baisse de 10%, alors que celle des personnes âgées de 65 ans ou plus a augmenté de 6%.

Baromètre ONISR - Accidentologie et mortalité routière - Février 2017
Source : Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)
PARTAGER SUR