La mortalité routière en baisse en janvier 2018

Après trois années de hausse puis une stabilisation en 2017, l’année 2018 pourrait marquer le début de l’inflexion de la courbe. La mortalité routière a en effet baissé en janvier comparé à 2017, tant en métropole qu’en outre-mer, et l’ensemble des indicateurs ont affiché une baisse.

1389
mortalité routiere - accident de la route
(c) sima / 123fr

Certes, les prochains mois pourraient inverser la tendance et le chemin reste long pour atteindre l’objectif de moins de 2 000 morts sur les routes en 2020. Néanmoins, ce bilan provisoire reste positif.

Avec 235 décès en janvier 2018, contre 255 en 2017, la mortalité routière a baissé de 7,8 % en France métropolitaine. De même, 5 100 personnes ont été blessées, dont 1 779 ont dû être hospitalisées plus de 24 h, soit – 5,9 % et – 1,6 % comparé à janvier 2017 (5 418 blessés et 1 808 hospitalisés). Une amélioration qui s’explique par un nombre d’accidents corporel réduit : 4 161, contre 4 420 l’année dernière (- 5,9 %).

Le constat est un peu différent en outre-mer : le nombre d’accidents corporels n’a baissé que de 0,9 % entre janvier 2017 (222) et janvier 2018 (220). Cependant, ces accidents ont été moins souvent mortels : 16 personnes sont décédées contre 23 en 2017 (- 30,4 %), 190 ont été blessées (- 31,7 %) et 103 hospitalisées (- 19,56 %).

D’après l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (Onisr), dans les deux cas, la baisse de la mortalité a principalement concerné les automobilistes.

PARTAGER SUR