La mortalité routière en hausse de 15,4 % en juin 2017

Les chiffres de l'Observatoire international interministériel de la sécurité routière révèlent une augmentation quasi constante de la mortalité routière au premier semestre, qui a rattrapé le niveau de 2010 en juin.

1635
Barometre ONISR Juin 2017

329 personnes ont perdu la vie sur les routes de France en juin 2017 (+ 14,9 %), soit exactement le même nombre qu’en juin 2010.  En regardant la courbe, on observe une hausse continue du nombre de morts sur les six premiers mois de l’année, à l’exception de février.

Même constat concernant l’accidentologie : l’Observatoire international interministériel de la sécurité routière (ONISR) a décompté 5 718 accidents corporels le mois dernier, soit 536 accidents de plus qu’en juin 2016 (+ 10,3 %), ainsi que 7 327 blessés (+ 10,6 %). Là encore, la tendance a été à la hausse sur l’ensemble du premier semestre, sauf en février.

Un second trimestre meurtrier

Après une baisse de 3,7 % sur le premier trimestre 2017, les chiffres sont repartis à la hausse au second trimestre. 910 personnes ont perdu la vie, contre 822 en 2016, soit une augmentation de 10,7 %. Au total, sur les six premiers mois de l’année, 1 636 personnes sont décédées sur les routes de France, contre 1 576 sur la même période en 2016, soit + 3,8 %. Les régions touchées par la hausse ont été l’Île-de-France, la Bretagne, le Grand-Est, la Bourgogne-France-Comté, le Centre-Val de Loire, la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie.

ONISR - Evolution de la mortalité routière par trimestre pour chaque année - Juin 2017

Les seniors particulièrement touchés

Du côté des usagers, les mortalités des automobilistes, des motocyclistes et des cyclistes ont significativement augmenté sur douze mois cumulés, avec respectivement + 23 %, + 11 % et + 11 % par rapport à 2016. Celle des piétons est resté stable (+ 0,5 %) et celle des cyclomotoristes a poursuivi sa baisse (- 30 %). La mortalité cumulée des jeunes adultes a affiché une hausse de 3 %, mais est demeurée globalement en recul par rapport à 2010 (- 26 %). Même bilan pour la mortalité des seniors de plus de 65 ans (+ 3 %), en progression continue depuis 2013.

Des contrôles renforcés tout l’été

En prévision des chassés croisés des vacances, le ministre de l’intérieur a renforcé les contrôles qui porteront notamment sur le respect des vitesses autorisées, des distances de sécurité, des conditions de chargement, ou encore de l’interdiction du téléphone en conduisant. L’ONISR rappelle en effet que la distraction au volant a tué près de 400 personnes en 2016, et qu’une vitesse excessive est impliquée dans 32 % des accidents mortels (voir notre article Flottes Experts).

De plus, un premier appel d’offres régional sera lancé dans les prochains jours pour expérimenter la conduite de voitures-radar par des sociétés privées dans une nouvelle région de France d’ici la fin de l’année.

PARTAGER SUR