Mortalité routière : premier bilan pour l’année 2016

Avec 648 accidents corporels et 8 décès supplémentaires en 2016 par rapport à 2015, la mortalité routière est en hausse pour la troisième année consécutive sur le territoire français.

1912
Mortalité routière

Selon le bilan provisoire de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), la mortalité routière en France a connu une légère augmentation en 2016 (+ 0,2 % par rapport à 2015). L’année a été marquée par 527 251 accidents corporels qui ont causé 3 469 décès et blessé 72 199 personnes. C’est la troisième année de hausse consécutive, après une baisse constante depuis 2000, où 8 172 personnes avaient perdu la vie sur les routes de France.

Une augmentation de la mortalité des seniors

Les seniors sont la catégorie d’usagers la plus touchée en 2016 : 878 personnes sont décédées, soit 6 % de plus qu’en 2015. Ce sont majoritairement des piétons pour les plus de 75 ans.

La mortalité des enfants et des jeunes de 18-24 ans, qui avait connu une hausse en 2015, affiche à nouveau une baisse en 2016 (– 9 % pour les 0-17 ans et – 3 % pour les 18-24 ans).

La mortalité en hausse pour les piétons

Les statistiques par type d’usage révèlent une stabilisation chez les utilisateurs de motocyclette avec 612 décès. On observe un léger recul de la mortalité chez les cyclomotoristes et les automobilistes, avec respectivement 31 et 37 vies épargnées par rapport à 2015. En revanche, le nombre de morts est en hausse pour les cyclistes et les piétons, alors que leur proportion dans le trafic est faible. Les piétons en particulier ont subi 72 décès supplémentaires par rapport à 2015. C’est également le cas chez les poids lourds, avec 5 décès supplémentaires en 2016.

Selon le bilan provisoire de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), la mortalité routière en France a connu une légère augmentation en 2016 (+0,2 % par rapport à 2015). L’année a été marquée par 527 251 accidents corporels qui ont causé 3 469 décès et blessé 72 199 personnes. C’est la troisième année de hausse consécutive, après une baisse constante depuis l’année 2000, où 8 172 personnes avaient perdu la vie sur les routes de France.

PARTAGER SUR