Moteurs électriques : l’optimisation tous azimuts

Si les technologies des moteurs électriques sont globalement connues, les travaux de recherche sur le sujet sont loin d’être au point mort. Amélioration du rendement, augmentation de la densité de puissance, travail sur les matériaux et surtout réduction des coûts : l’innovation, de rupture ou non, sera au rendez-vous ces quinze prochaines années.

- Magazine N°250
1078
Au Mobilab à Versailles-Satory (78), l’institut Vedecom dispose d’un atelier flambant neuf pour la conception, le prototypage et l’évaluation d’architectures innovantes de machines électriques peu coûteuses et faciles à produire.
Au Mobilab à Versailles-Satory (78), l’institut Vedecom dispose d’un atelier flambant neuf pour la conception, le prototypage et l’évaluation d’architectures innovantes de machines électriques peu coûteuses et faciles à produire. Source : Vedecom

L’innovation ne touche pas uniquement les moteurs thermiques. « L’électrique est aussi en train d’évoluer en termes de rendement du moteur et d’autonomie de la batterie, afin de renforcer les performances à la fois techniques et économiques », indique Alain Raposo, directeur des chaînes de traction et châssis du Groupe PSA.

« Avec l’essor de l’électrique, c’est la première fois que nous avons de gros volumes de production de moteurs électriques de puissance, déjà plus importants que pour le ferroviaire ou l’aéronautique », note Guillaume Devauchelle, vice-président innovation et développement scientifique du groupe Valeo. Il est donc nécessaire...