Des moteurs électriques synchrones ou asynchrones

Le fonctionnement de toute machine électrique se base sur l’association d’une partie fixe, le stator, et d’une partie mobile, le rotor, reliée à l’arbre de transmission. Mais il existe différents types de machine.

- Magazine N°250
408
Moteur électrique - stator en cours de bobinage automatique
Moteur électrique - Stator en cours de bobinage automatique. Source : Vedecom

Dans les machines synchrones, la vitesse est proportionnelle à la fréquence du courant électrique, ce qui n’est pas le cas des machines asynchrones. « Dans une machine asynchrone, le rotor se compose d’une bobine en court-circuit dans laquelle est généré un courant induit et donc un couple pour essayer de suivre le champ tournant créé dans le stator par les courants alternatifs et pilotés par l’électronique de puissance. La machine asynchrone est peu employée dans l’automobile à cause d’une puissance massique et d’un rendement plus faible que ceux de la machine synchrone », expose Gaëtan Monnier pour l’Ifpen.

Avec une machine synchrone, le...