ALD dévoile son nouveau plan stratégique « Move 2025 »

Le loueur ALD Automotive, filiale de la Société Générale, a livré ses ambitions pour 2025. Son programme « Move 2025 » mise sur de la « distribution multicanale » avec de la mobilité électrique, de l’autopartage et de la location de véhicules d’occasion.

853
ALD Move 2025
Photo d'illustration

Le spécialiste de la location longue durée et de la gestion de flotte ALD Automotive a présenté son nouveau plan stratégique « Move 2025 » lors d’une visioconférence, le 12 novembre 2020. Le loueur compte tout d’abord s’étendre sur le marché des PME et des particuliers. Il espère ainsi gérer 2,3 millions de contrats d’ici 2025, contre 1,8 million en 2019, soit une croissance de 4,5 % par an sur la période 2019-2025. En parallèle, ALD allouera un budget de 66 millions d’euros à des investissements numériques dans les cinq prochaines années.

« ALD Move » : l’assistant de la mobilité en 2025

ALD souhaite notamment déployer de manière globale son assistant de mobilité « ALD Move », déjà sur le marché depuis septembre 2019 au Pays-Bas. Cette application MaaS (Mobility as a Service) regroupe des solutions de mobilité durable et flexible en deux roues, train, vélo, taxi et véhicule de société à destination des collaborateurs en entreprise. « D’ici 2025, 20 % des kilomètres parcourus en voiture le seront grâce à des véhicules en autopartage dans le monde », estime en effet le loueur.

ALD souhaite aussi développer ses offres d’assurance connectées pour les flottes, avec des tarifications adaptées à la consommation du véhicule (« Pay as you drive ») ou au mode de conduite du collaborateur (« Pay how you drive »).

30 % des livraisons de véhicules neufs en électrique en 2025

Le loueur veut également conseiller sur l’électrique avec son offre ALD Electric qui comprend l’installation de bornes de recharge (à domicile ou au bureau), une carte de chargement, ainsi que l’option de contrat LLD ALD Switch. ALD compte atteindre environ 30 % de livraisons de véhicules électriques à batterie, hybrides rechargeables et hydrogène en 2025 et environ 50 % de livraisons de véhicules électriques à batterie d’ici 2030. Le loueur prévoit ainsi une réduction de 40 % des émissions de CO2 sur les nouveaux contrats entre 2019 et 2025.

Des véhicules loués plus longtemps

Autre évolution : les véhicules de la flotte d’ALD seront mis en location plus longtemps. « L’âge moyen de notre parc roulant, d’environ deux ans actuellement, sera toujours très inférieur à celui d’Europe occidentale qui est de dix ans », nuance toutefois Gilles Momper, directeur financier d’ALD.

Le loueur a aussi revu sa stratégie VO. Il prévoit de développer sa plate-forme de remarketing Carmarket. Il veut aussi vendre ou louer environ 30 % de son volume de voitures d’occasion à des particuliers d’ici 2025. ALD espère ainsi disposer d’une flotte d’environ 125 000 voitures d’occasion louées d’ici 2025.

Pour l’heure, ALD est installé dans 43 pays à travers le monde mais cinquante pays devraient être couverts en 2025.