Une nouvelle boîte de vitesses manuelle chez Volkswagen

Volkswagen a dévoilé une nouvelle boîte de vitesse manuelle dont la conception et le fonctionnement ont été optimisés pour contribuer à réduire les émissions de CO2 des véhicules, et en particulier des modèles lourds équipés de pneus de grandes dimensions, tels les SUV.

749
Volkswagen - boîte de vitesse manuelle MQ281
Source : Volkswagen

« Quoique discrètes dans leur fonctionnement, les boîtes de vitesses manuelles n’en détiennent pas moins une part de marché substantielle à l’échelle mondiale du fait de leur taux d’installation élevé », rappelle Volkswagen. En parallèle, « la tendance vers des véhicules du segment des SUV équipés de pneus de grand diamètre impose des exigences élevées à la boîte de vitesses », poursuit le constructeur.

Résultat : il a conçu une boîte de vitesses manuelle à deux arbres et demi baptisée MQ281 et bénéficiant d’une plage de rapports maximale de 7,89. Selon le constructeur, celle-ci garantit une bonne dynamique tout en facilitant « une conduite avec un rapport élevé à un faible régime moteur, plus économe en carburant » ; et ce y compris pour les véhicules munis de pneus de grandes dimensions.

Alléger et réduire les frottements

En parallèle, le constructeur a travaillé sur l’allègement et la réduction des frottements dans la boîte de vitesse, avec notamment l’utilisation de joints à faible contact et une meilleure répartition des matériaux. « Grâce à plusieurs mesures de passage de l’huile, nous avons pu obtenir une lubrification uniforme et optimale des engrenages et des roulements, en réduisant de tout juste 1,5 l la quantité d’huile nécessaire au cours du cycle de vie », indique Helmut Göbbels, directeur du développement des boîtes de vitesses manuelles et des transmissions intégrales chez Volkswagen.

Jusqu’à 5 g de CO2 par kilomètre en moins

Au final, la MQ281 permettrait selon le constructeur d’économiser « jusqu’à 5 g de CO2 par kilomètre suivant le bloc moteur avec lequel elle est couplée. » C’est pourquoi elle équipera la nouvelle Passat et sera bientôt « introduite sur un certain nombre de gammes de véhicules du segment des grands volumes », précise Helmut Göbbels. Volkswagen a d’ores et déjà commencé à accélérer sa fabriation dans ses usines de Barcelone en Espagne et de Cordoba en Argentine. À terme, la MQ281 pourrait équiper la quasi-totalité des gammes, sachant que son spectre de couple est compris entre 200 et 340 Nm et qu’elle peut ainsi remplacer totalement ou partiellement les modèles existants MQ250 et MQ350. Une preuve supplémentaire que le groupe n’abandonne pas les motorisations thermiques.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter