Nantes : former à la conduite des véhicules GNV et GPL

GPL et GNV : deux motorisations qui peuvent se révéler économiques, à condition de les employer convenablement. Pour ce faire, un système de contrôle de gestion et un plan de sensibilisation à leur utilisation ont été mis en place il y a quatre ans. L’objectif : augmenter la part de GPL et de GNV consommée par ses véhicules équipés de moteurs bi-carburation, au détriment de l’essence.

- Magazine N°191
550
Nantes : former à la conduite des véhicules GNV et GPL

« Par facilité, ou à cause d’une méconnaissance technique de ces modèles, les conducteurs avaient souvent tendance à oublier de les ravitailler en GPL ou GNV et faisaient uniquement le plein d’essence. Ce qui gâchait évidemment tout le bénéfice écologique et économique que peuvent apporter ces modèles alternatifs », explique Bruno Mathieu.

Grâce à ce suivi, les agents sont davantage enclins à remplir plus régulièrement leur réservoir de GPL ou de GNV : alors que le taux d’utilisation était de 54 % en 2009, il est passé à 63 % pour le GPL ; même évolution pour le GNV, avec un taux qui s’établit maintenant à 66 %, contre 56 % en 2009...